Archives pour la catégorie Bibliographies

Anthropologie

ABELES (A.), 1999, Pour une exploration des sémantiques institutionnelles, Ethnologie française, XXIX, 4 : 501-511.

ABELES (M.), 2008, Anthropologie de la globalisation, Paris, Payot.

ABÉLÈS Marc, 1998, Du public au marchand. Antinomie ou compatibilité, Paris, Collection de la Mission de la Recherche de la Poste, 28 p.

ABRAM (S.), 2002, Planning and public-making in municipal government, Focaal, 40, 21-34.

BARNETT (H.G.), 1956, Anthropology in Administration, Evanston, Peterson and Company, (Ill.), v+197p., Préface de J.A. Mc Connel.

BARON (C.), 2005, La gouvernance au quotidien en Afrique : les services publics et collectives et leurs usagers, Tiers-Monde, vol 46, N° 181, pp 235-237.

BAROU (J.), 1986-1987, Le travail de l’anthropologue dans le cadre des institutions, A.F.A. Bulletin, 26-27 : 65-72.

BAUMANN(E.), BAZIN(L.), OULD-AHMED(P.), PHELINAS (P.), SELIM(M.), SOBEL (R.), 2008, Anthropologues et économistes face à la globalisation, Paris, L’Harmattan.

BELLIER (I.), 1999, L’invention de la « culture de Lomé ». La sémantique du dialogue dans les institutions européennes, Ethnologie française, XXIX, 4 :529-542.

BLUNDO (G.), LE MEUR (P-Y.), 2009, The governance of daily life in Africa. Ethnographic explorations of collective and public services, Leiden, Brill.

BLUNDO (G.), OLIVIER DE SARDAN (J.-P.), 2007, État et corruption en Afrique. Une anthropologie comparative des relations entre fonctionnaires et usagers (Bénin, Niger, Sénégal), Paris, Karthala, 374 p.

DARDY (C.), 1994, L’art des guichets. Ethnologie des rapports administrés- administrations dans le cadre d’une politique communale de développement social. Plan urbain. Rapport A.U.D.A.S.

DARDY Claudine, 1996, « Lieux d’inscriptions : des équipements pas comme les autres », Études de communication [En ligne], 18 | 1996, mis en ligne le 20 juin 2011, consulté le 10 mars 2012. URL : http://edc.revues.org/2434.

DESALEUX David, LANGUMIER Julien, MARTINAIS Emmanuel, 2011, « Enquêter sur la fonction publique d’État. Une approche photosociologique des lieux de travail de l’administration ». ethnographiques.org, Numéro 23 – décembre 2011 .

EBOKO (F.), 2005, Politique publique et sida en Afrique . De l’anthropologie à la science politique, Cahiers d’études africaines, Editions de l’ EHESS, 2005/2-n°178, pages 351 à 387.

EDGAR R. Ian, RUSSEL Andrew, (Ed.), 1998, The Anthropology of Welfare, London and NewYork, Routledge, 268 p.

EIDELMAN Jacqueline, MONJARET Anne, ROUSTAN Mélanie, 2003, « MAAO, mémoire d’une organisation », Culture & Musées n°2.

FEYNIE Michel, 2010, Les maux du management. Chronique anthropologique d’une entreprise publique, Lormont, Le bord de l’eau, 176 p.

GALLENGA (G.), 1999, le « changement culturel » au sein d’une entreprise de service public : les usagers âgés et la billetique dans les transports en commun de Marseille. Evolutions technologiques, dynamiques des âges et vieillissement de la population, MiRe Rencontres et Recherches, CNAV, Jan. 1999a, 69-76.

GALLENGA (G.), 2011, Le feu aux poudres. Une ethnologie de la « modernisation » du service public, Paris, Editions du CTHS, 303 p.

GALLENGA (G.), 2002, Le service public face à la demande sociale : les usagers âgés dans les transports en commun de Marseille. In Les techniques de la vie quotidienne. Ages et usages, F. Bouchayer, C. Gorgeon et A. Rozinkier éd., CNAV, Mission recherche DREES, 125-132.

GALLENGA Ghislaine, 1999, Usagers âgés, billettique et transports en commun. Retraite et Société, N° 27, 39-54.

GALLENGA Ghislaine, 2011, « La grève comme drame social. Lecture ethnologique d’un conflit dans les transports urbains », Temporalités [En ligne], 13, mis en ligne le 01 juillet 2011, URL : http://temporalites.revues.org/index1545.html.

GALLENGA Ghislaine, 2012, De la porosité des secteurs public et privé. Une anthropologie du service public en Méditerranée, (Dir), préface de Dionigi Albera, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, coll. Travail et gouvernance, 322 p.

JEANJEAN (A.), 2007 : « Waste and Powers : Political and Symbolics effects Due to Privatization of Urban Sanitation Services”, Anthropology of the Middle East, n° 1-2 : 108-114.

JEANJEAN Agnès 2006, Basses Œuvres : Une ethnologie du travail dans les égouts, Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques.

LAFAYE Françoise, 1994, Une centrale pas très… nucléaire. Revendications territoriales et processus identitaires lors de l’implantation de la centrale nucléaire du Blayais à Braud-et Saint Louis. Thèse de doctorat, Univ. De Paris X-Nanterre, décembre. (dir. Georges Augustins) ; 2 tomes.

LANGUMIER (J.), 2002, Paroles et récits d’un service public marqué par la « modernisation». Enquête ethnographique auprès des agents d’exploitation de la DDE d’Auxerre. Mémoire ad hoc du DEA de Sciences sociales, ENS-EHESS Paris, dir. Stéphane Beaud.

LANGUMIER (J.), 2005, Des ouvriers de la fonction publique d’Etat face aux réformes de modernisation. Enquête auprès des agents d’exploitation de la DDE. Sociétés contemporaines, Presses de Sciences Po n°58, pages 65 à 84.

LAUFER (R.), 2004, Approche anthropologique des mutations de la distinction public/privé : comparaison des cas de la France et des États-Unis, Politiques et management public, vol.22, n°22-3, pages 1 à 42.

OLIVIER DE SARDAN (J-P.), 2004, État, bureaucratie et gouvernance en Afrique de l’Ouest, Politique Africaine, n° 96 : 139-162

POUCHELLE Marie-Claude, 2005, « Fermeture d’hôpitaux, quelles clefs ? », Ethnologie française, 4 : 593-603.

POUCHELLE Marie-Christine, 2008, Essais d’anthropologie hospitalière : Tome 2, L’hôpital ou le théâtre des opérations, Paris, Seli Arslan, 192 p.

David Bollier, 2014, La renaissance des communs, Ed. Charles Léopold Mayer

TEXTE INTÉGRAL

1Nous saluons l’effort d’Hervé Le Crosnier et de Matthieu Calame d’avoir suggéré la production de cet ouvrage et sa traduction en français. C’est qu’en effet, si la question des « communs », ces biens utilisés et partagés par une communauté, est une question économique déjà ancienne puisqu’elle est inhérente au libéralisme, la question de l’accès aux ressources – matérielle et immatérielles – communes prend un nouveau tour avec la crise écologique mondiale. Rappelant l’acharnement avec lequel, depuis la publication de la fameuse « Tragédie des communs », essai de Hardin publié en 1968 et inspiré d’un texte de… 1832, l’économie libérale s’évertue à prouver les vertus d’une privatisation et d’une marchandisation de tout ce qui peut l’être, la nation de commun mérite d’être élargie, par delà la nature, à un ensemble de pratiques sociales qui peuvent être considéré dorénavant comme des ressources pour des sociétés résilientes. Elargissant la question de « l’enclosure des communs » (privatisation des pâturages anglais au départ), l’auteur l’applique aux espaces publics (à travers de nombreux exemples urbains), aux infrastructures (l’extension des brevets) et à ce que l’on nomme aujourd’hui « l’économie de la connaissance » (notamment à l’Université).

2Dans un deuxième temps, David Bollier nous rappelle l’existence de ce qu’il appelle « l’histoire éclipsé des communs », où comment l’idéologie économique dominante a éclipsé le rôle déterminant joué par les communs le déroulement du projet moderne, puis dans les processus du développement. S’appuyant sur les derniers travaux d’économie critique (Nowak, Wilson,….) comme sur l’héritage plus ancien de l’anthropologie économie (l’incontournable texte de Polanyi, La grande transformation), Bollier nous rappelle que sans communs et sans gratuité l’économie moderne n’aurait pas pu fonctionner, et que la coopération est plus durable que la compétition. En effet, la protection des communs a permis à toutes les sociétés passées de surmonter les crises.

3La « tragédie » ne serait-elle pas plutôt alors celle des nouvelles formes d’enclosures qui se font jour avec l’extension du règne de la propriété privée alors même que la résilience aux crises actuelles et futures (marché, climat, énergie) dépend de notre capacité à faire « monde commun » ? On appréciera le chapitre novateur consacré aux communs numériques, qui précède l’exploration des nouvelles formes de biens communs (des communs dits de subsistance aux communs sociaux et civiques), toujours étayé sur de très nombreux exemples ancrés dans les cinq continents (les amap en France). La question des nouveaux indicateurs économiques n’est bien entendu pas oubliée.

4Enfin, la partie véritablement essayiste de l’ouvrage consacre le dernier chapitre à la tentative de voir, à travers les communs, « une nouvelle manière de voir et d’être » au centre de laquelle se loge la question de la valeur. Que valent les services rendus par la nature ou ce fameux surcroit du social, de l’être-ensemble, que fait que « le tout d’une société est toujours supérieur à la somme des partie » ? On ne trouvera ici aucune thèse révolutionnaire, l’ensemble des analyses ayant déjà fait l’objet de nombreux travaux depuis les années soixante-dix. L’essai, prenant appui sur l’exemple des peuples indigènes, révèle toutefois sa nature profondément anthropologique, à la fois relativiste et critique, nous montrant que « le progrès » (de la catastrophe) n’est pas une fatalité ou un destin politique, mais le fruit d’une vision de l’histoire et d’une conception (ou d’une absence de conception) de l’Homme. Il nous montre également, en renversant le point de vue sur la modernité dévoyée, qu’il est possible de voir le monde autrement qu’au travers du seul prisme idéologique néolibéral. Revenir au territoire, au local, au monde vécu, tout en articulant ceux-ci à des formes d’universalisme pour une nouvelle vision du « développement » (sans croissance), telle est finalement la posture défendue par l’auteur, dans la tradition de l’écologie politique du second vingtième siècle. De notre capacité à produire et gérer des communs dépend finalement notre capacité à préserver une société authentiquement humaine, si l’on en doutait, voilà qui est réparé.

POUR CITER CET ARTICLE

Référence électronique

Frédérick Lemarchand, « La renaissance des communs », VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement [En ligne], Lectures, mis en ligne le 17 juillet 2014, consulté le 18 juillet 2014. URL : http://vertigo.revues.org/14909

Haut de page

AUTEUR

Frédérick Lemarchand

Codirecteur du Pôle RISQUES, MRSH-CNRS, Université de Caen Basse-Normandie, F-14032 Caen Cedex, France

Articles du même auteur

Haut de page 

Références service public (pluridisciplinaire)

Références service public (pluridisciplinaire)

 

ABÉLÈS Marc, 1990, Anthropologie de l’État, Paris, Armand Colin, 184 p.

ABÉLÈS Marc, 1999, Pour une exploration des sémantiques institutionnelles, Ethnologie française, Tome XXIX, n° 4, 501-511.

ABÉLÈS Marc, 1998, Du public au marchand. Antinomie ou compatibilité, Boulogne-Billancourt, Collection de la Mission de la Recherche de la Poste, 24 p.

ABRAM (S.), 2002, Planning and public-making in municipal government, Focaal, 40, pp. 21-34.

ALCOUFFE (A.), BASLE (M.), 1997, Aspects contemporains d’un débat ancien, Sciences de la société, n° 42, 3-8.

ALFANI Guido, et RAO Riccardo (Dir.), 2011, La gestione delle risorse collettive. Italia settentrionale, secoli XII-XVIII, Milano, FrancoAngeli, 281 p.

ALLIOT Michel, 2003, Le droit et le service public au miroir de l’anthropologie, Paris, Karthala, 400 p.

AMSELEK Paul, 1968, « Le service public et la puissance publique », Actualité juridique du droit administratif, 1968, pp. 492-514.

ANDREU Claire, LE VAN-LEMESLE Lucette et PROST Antoine, 1987, Les nationalisations de la Libération : de l’utopie au compromis, Paris, Presses de la FNSP.

ARENDT Hannah, 2005 [1969], Journal de pensée, traduction de Sylvie Courtine-Denamy, Paris, Éditions du Seuil.

ARNAUD André-Jean, 1975, Les juristes face à la société du dix-neuvième siècle à nos jours, Paris, PUF.

ARRIGHI Pascal, 1952, « Un commentateur des arrêts du Conseil d’État : Hauriou », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey,pp. 341-347.

AUDIER Serge, 2004, Les théories de la République, Paris, La Découverte.

AUDIER Serge, Léon Bourgeois, 2007, Fonder la solidarité, Paris, Michalon.

AUDREN Frédéric, 2005, Les juristes et les mondes de la science sociale en France : deux moments de la rencontre entre droit et science sociale au tournant du dix-neuvième et du vingtième siècle, thèse, Université de Bourgogne.

AUDREN Frédéric, HALPÉRIN Jean-Louis et STORA-LAMARRE Annie, (Dir.), 2011, La République et son droit (1870-1930), Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté.

BALANDIER Georges, 1967, Anthropologie politique, Paris, PUF, 240 p.

BALANDIER Georges, 1985, Le politique des anthropologues, Traité de Science Politique, Vol 1, 309-334.

BARLES Sabine, 1999, La ville délétère. Médecins et ingénieurs dans l’espace urbain (XVIIIe-XIXe siècle), Seyssel, Champ Vallon, 1999, 373 p.

BARUCH Marc-Olivier et DUCLERT Vincent (Dir.), 2000, Serviteurs de l’État : une histoire politique de l’administration française (1875-1945), Paris, La Découverte.

BASLÉ Maurice, KEMOS Achileas, LEON Olivier, PHAN Denis, 1997, Service universel versus service public dans le cadre de l’Union Européenne, Sciences de la société, 42, pp. 95-116.

BAUBY Pierre, 1997, Le service public, Paris, Flammarion, coll. Dominos, 126 p.

BAUBY Pierre, 2011, Service public, services publics, Paris, La Documentation française.

BAUBY Pierre, 2011, L’européanisation des services publics, Presses de SciencePo, Paris.

BAUBY Pierre, 2010, Europe : une nouvelle chance pour le service public ! , Fondation Jean Jaurès.

BAUBY Pierre, 2007, Les services publics en Europe, Pour une régulation démocratique, Publisud.

BAUBY Pierre , 2007, « L’européanisation du service public postal », Regards croisés sur l’économie, 2007/2 n° 2, p. 148-156.

BAUBY Pierre, 1998, À quoi servent les services publics ? Repenser l’action publique, Syros, 224 p.

BAUBY Pierre, 1991, L’État-stratège, Éditions ouvrières.

BAUCHET (P.), RATHERY (A.), 1993, La politique communautaire des transports, La documentation Française, 67 p.

BAUDELOT Christian et Olga, 2008, Une promenade de santé, Paris, Stock.

BELORGEY Nicolas, 2010, L’hôpital sous pression. Enquête sur le « nouveau management public », Paris, Éditions La Découverte, 330 p.

BERNIER (L.), Mc LEMORE (L.), 1998 – « Reiventing government ». Une réforme à la mode américaine, Sciences de la société, n° 43, 111-130.

BERSTEIN Serge et RUDELLE Odile (Dir.), 1992, Le modèle républicain, Paris, PUF.

BERSTEIN Serge et WINOCK Michel (Dir.), 2002, L’invention de la démocratie (1789-1914), Paris, Éditions du Seuil.

BEZIE Laurent, 2006, « Louis Rolland : théoricien oublié du service public », Revue du droit public, 2006, pp. 847-879.

BIENVENU Jean-Jacques, 1986, « Le droit administratif : une crise sans catastrophe », Droits : revue française de théorie, de philosophie et de cultures juridiques, numéro 4, 1986, pp. 93-98.

BIGOT Grégoire, 2000, « Les mythes fondateurs du droit administratif », Revue française de droit administratif, pp. 527-536.

BIGOT Grégoire, 2004, « L’intérêt à agir des fonctionnaires devant le Conseil d’État durant les premières années de la troisième République » in LE CROM Jean-Pierre (Dir.), Les acteurs de l’histoire du droit du travail, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2004, pp. 213-225.

BIGOT Grégoire, 2008, « Les faillites conceptuelles de la notion de service public en droit administratif », Revue française de droit administratif, pp. 1-6.

BLOCH-LAINÉ François, 1976, Profession : fonctionnaire, Paris, Éditions du Seuil.

BLUNDO Giorgio, LE MEUR Pierre-Yves, 2009, The Governance of Daily Life in Africa. Ethnographic Explorations of Public and Collective Services, Leiden, Boston, Brill, 347 p.

BLUNDO Giorgio, OLIVIER DE SARDAN Jean-Pierre, 2007, État et corruption en Afrique. Une anthropologie comparative des relations entre fonctionnaires et usagers (Bénin, Niger, Sénégal), Paris, Karthala, 374 p.

BODIGUEL Jean-Luc, GARBAR Christian-Albert et SUPIOT Alain (Dir.), 2000, Servir l’intérêt général, Paris, PUF.

BOITEAU Claudie, 1999, Les conventions de délégation de service public. Transparence et service public local, Paris, Imprimerie nationale, coll. Action locale, 249 p.

BOITEAU Claudie, 2007, « Vers une définition du service public ? », Revue française de droit administratif, pp. 803-810.

BOITEUX (M.), 1997, Concurrence et service public, Sciences de la société, n° 42, 9-22.

BOLTANSKI (L.), THEVENOT (L.), 1991, De la justification, Paris, Gallimard, 483 p.

BOLTANSKI Luc, 1990, L’amour et la justice comme compétences. Trois essais de sociologie de l’action, Paris, Métailié.

BORGETTO Michel, 1993, La notion de fraternité en droit public français. Le passé, le présent et l’avenir de la solidarité, Paris, LGDJ.

BOUDRIOT Pierre-Denis, 1986, « Essai sur l’ordure en milieu urbain à l’époque préindustrielle. Boues, immondices et gadoue à Paris au XVIIIe siècle », Histoire, économie, société, 4, p. 515-528.

BOURDIEU Pierre et BOLTANSKI Luc, 1976, « La production de l’idéologie dominante », Actes de la recherche en sciences sociales, volume 2, numéro 2-3, juin 1976, pp. 3-73.

BOURDIEU Pierre, 1979, La distinction. Critique sociale du jugement, Paris, Minuit, 670 p.

BOURDIEU Pierre, 1986, « La force du droit : éléments pour une sociologie du champ juridique », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro 64, 1986, pp. 3-19.

BOURDIEU Pierre, 1989, La noblesse d’État : grandes écoles et esprit de corps, Paris, Éditions de Minuit.

BOURDIEU Pierre, 1991, « Les juristes, gardiens de l’hypocrisie collective » in CHAZEL François et COMMAILLE Jacques (Dir.), Normes juridiques et régulation sociale, Paris, LGDJ, pp. 95-99.

BOURDIEU Pierre, 1994, Raisons pratiques, Paris, Éditions du Seuil.

BOURDIEU Pierre, 1997, « De la maison du roi à la raison d’État : un modèle de la genèse du champ bureaucratique », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro 118, 1997, pp. 55-68.

BOURDIEU Pierre, 2012, Sur l’État, Paris, Éditions du Seuil.

BOURGEOIS Léon, 1896, Solidarité, Paris, Armand Colin.

BOUTET Didier, GAZIER François, LETOURNEUR Maxime, 1959, « L’influence des idées du doyen Duguit sur la jurisprudence du Conseil d’État, Revue juridique et économique du Sud-Ouest, Congrès commémoratif du centenaire de la naissance de Léon Duguit, Bordeaux.

BOUVIER Michel, 2012, Introduction au droit fiscal général et à la théorie de l’impôt, Paris, LGDJ.

BRAS Jean-Philippe, 1985, Les approches théoriques de la fonction publique, thèse, Paris.

CAHEN-SALVADOR Georges, 1952, « Un grand commissaire du gouvernement : Jean Romieu », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, pp. 323-336.

CARBAJO (J.), 1995, Droit des services publics, Paris, Dalloz, 112 p.

CARNEVALE Diego, 2012, « Dynamiques du marché funéraire dans la ville de Naples entre l’âge napoléonien et la Restauration. La naissance d’un service public », Histoire & mesure, XXVII, 1, p. 29-58.

CARRÉ DE MALBERG Raymond, 2004 [1920], Contribution à la théorie générale de l’État, Paris, Dalloz.

CARTIER Marie, 2003, Les facteurs et leurs tournées. Un service public au quotidien, Paris, La Découverte, 329 p.

CASTEL Robert, 1995, Les métamorphoses de la question sociale : une chronique du salariat, Paris, Folio.

CHAGNOLLAUD Dominique, 1989, Le premier des ordres : les hauts fonctionnaires, Paris, Fayard.

CHAPUS René, 1968, « Le service public et la puissance publique », Revue du droit public, pp. 235-282.

CHARDON Henri, 1908, L’administration de la France, Paris, Perrin.

CHARDON Henri, 1911, Le pouvoir administratif, Paris, Perrin.

CHARLE Christophe, 1980, Les hauts fonctionnaires en France au dix-neuvième siècle, Paris, Gallimard.

CHARLE Christophe, 1989, « Pour une histoire sociale des professions juridiques à l’époque contemporaine », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro 76-77, pp. 117-119.

CHARLE Christophe, 1994, La République des universitaires (1870-1940), Paris, Éditions du Seuil.

CHARLE Christophe, 2006, Les élites de la République (1880-1900), Paris, Fayard.

CHAVANON Christian, 1939, Essai sur la notion et le régime du service public industriel et commercial, Bordeaux, thèse.

CHENOT Bernard, 1950, « La notion de service public dans la jurisprudence économique du Conseil d’État », Études et documents du Conseil d’État, numéro 4, pp. 77-83.

CHENOT Bernard, 1953, « L’existentialisme et le droit », Revue française de science politique, troisième année, numéro 1, pp. 57-68.

CHEVALIER Jean-Marie, 1997, Le service public, Paris, PUF, coll. Que Sais-je ? 128 p.

CHEVALIER Jean-Marie, EKELAND Ivar et FRISON-ROCHE Marie-Anne (Dir.), 1999, L’idée du service public est-elle encore soutenable ? , Paris, PUF.

CHEVALLIER Fabienne, 2010, Le Paris moderne. Histoire des politiques d’hygiène (1885-1898), Rennes, Presses Universitaires de Rennes

CHEVALLIER Jacques (Dir.), 1978, Variations autour de l’idéologie de l’intérêt général (volume 1), Paris, PUF.

CHEVALLIER Jacques (Dir.), 1979, Variations autour de l’idéologie de l’intérêt général (volume 2), Paris, PUF.

CHEVALLIER Jacques (Dir.), 1992, La solidarité : un sentiment républicain ?, Paris, PUF.

CHEVALLIER Jacques, 1976, « Essai sur la notion juridique de service public », Publications de la faculté de droit d’Amiens, numéro 7, pp. 136-161.

CHEVALLIER Jacques, 2008 [1987], Le service public, Paris, PUF, collection « Que sais-je ? ».

CHOUSSAT Jean, 1996, La modernisation, est-ce l’effet de l’efficacité ? in Le service public en recherche. Quelle modernisation ? C. Gremion, R. Fraisse (Dir.), Paris, Documentation Française, pp. 53-72.

CINTURA Paul, 1969, La pensée politique de Léon Duguit, Paris, Bière.

CLASTRES Pierre, 1980, Recherches d’anthropologie politique, Paris, Seuil, 248 p.

COHEN Élie, 1992 – Dirigisme, politique industrielle et rhétorique industrielle, Revue Française de Science Politique, Vol 42, n° 2, 197-218.

COHEN Élie, 1995 – France Telecom : les trois modernisations in David (A.), Denis (A.), Hatchuel (A.), Heurgon (E.), Joseph (I.), 1995 – Le service public ? La voie moderne, Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, 107-124.

COHEN Élie, 1996, « Ne pas confondre service public avec service du public », Chroniques économiques, 15 mars 1996, pp. 84-91.

COHEN Élie, HENRY Claude, 1997, Service public – secteur public, Paris, Documentation Française, 105p.

COHEN Évelyne et MONNIER Gérard (Dir.), 2013, La République et ses symboles : un territoire de signes, Paris, Publications de la Sorbonne.

COMMAILLE Jacques (Dir.), 2004, « La place du droit dans l’œuvre de Pierre Bourdieu », Droit et société, numéros 56-57.

CONSEIL D’ÉTAT, 1994, Service public, services publics : déclin ou renouveau ? (Rapport public 1994), Paris, La Documentation française.

CONSEIL D’ÉTAT, 1999, Réflexions sur l’intérêt général (Rapport public 1999), Paris, La Documentation française.

CONTAMIN Jean-Gabriel, SAADA Emmanuelle, SPIRE Alexis et WEIDENFELD Katia (Dir.), 2009, Le recours à la justice administrative : pratiques des usagers et usages des institutions, Paris, La Documentation française.

CORCUFF (P.), LAFAYE (C.), 1996 – Service public et logique marchande. Tensions et redéfinitions dans une Direction départementale de l’Équipement, in Le service public en recherche. Quelle modernisation ? dir. Gremion (c.), Fraisse (r.), Paris, Documentation Française, 285-296.

CROZIER Michel, 1963, Le phénomène bureaucratique, Paris, Seuil, 382 p.

CROZIER Michel, 1970, La société bloquée, Paris, Seuil, 222 p.

CROZIER Michel, 1991, État modeste État moderne, Paris, Seuil, 310 p.

D’EICHTAL Eugène, 1903, « Solidarité sociale et solidarisme », Revue politique et parlementaire, juillet 1903, pp. 97-116.

DAHL (R. A.), 1971, Qui gouverne ? , Paris, Armand Colin

DARD Olivier et MARGAIRAZ Michel (Dir.), 2005, « Le service public, l’économie, la République (1780-1960) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, numéro 52-3, juillet-septembre 2005.

DARDOT Pierre, LAVAL Christian, 2014, Commun. Essai sur la révolution au XXIème siècle, Paris, La Découverte, 593 p.

DAVID (A.), 1995, RATP. La métamorphose. Réalité et théorie du pilotage du changement, Paris, Interéditions.

DAVID (A.), DENIS (A.), HATCHUEL (A.), HEURGON (E.), JOSEPH (I.), Le Service Public ? La voie moderne Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, 1995, 314 p.

DE CORAIL Jean-Louis, 1954, La crise de la notion juridique de service public en droit administratif français, Paris, LGDJ.

DE CORAIL Jean-Louis, 1977, « L’identification du service public dans la jurisprudence administrative », dans Mélanges Georges Burdeau, Paris, LGDJ, pp. 789-797.

DE LA PRADELLE Paul, 1934, « La notion de service public », Revue critique de législation et de jurisprudence, pp. 451-457.

DE LAUBADERE André, 1961, « Revalorisations récentes de la notion de service public en droit administratif français », Actualité juridique, pp. 591-599.

DE QUATREBARBES (B.), 1996, Usagers ou clients, marketing et qualité dans les services publics, Paris, Éditions d’Organisation, Coll. service public, 354 p.

DEGUILHEM Randi, 2008, « The waqf in the city », in Salma K. Jayyusi (dir.) with Renata Holod, Attilio Petruccioli and André Raymond, The City in the Islamic World, Leyde, Brill, 923-950.

DEMICHEL André, 1978, Le droit administratif en France : essai de réflexion théorique, Paris, LGDJ.

DENHARD Robert B., DENHARDT Janet V., 2000, The New Public Service: Serving Rather Than Steering, Public administration review, 60, 6, pp. 549-559.

DENOIX de SAINT MARC (R.), 1996, Le service public, Paris, Documentation Française, coll. Rapports officiels, 87 p.

DIDRY Claude, 1990, « De l’État aux groupes professionnels : les itinéraires croisés de Léon Duguit et Émile Durkheim au tournant du siècle », Genèses, décembre 1990, pp. 5-28.

DIDRY Claude, 2005, « Léon Duguit, ou le service public en action », Revue d’histoire moderne et contemporaine, numéro 3, pp. 88-97.

DONZELOT Jacques, 1984, L’invention du social : essai sur le déclin des passions politiques, Paris, Fayard.

DUBOIS Françoise, ENGUÉLÉGUÉLÉ Maurice, LEFEVRE Géraldine et LOISELLE Marc, 1993, « La contestation du droit administratif dans le champ intellectuel et politique » in CHEVALLIER Jacques (Dir.), Le droit administratif en mutation, Paris, PUF.

DUBOIS Vincent, 2010, La vie au guichet. Relation administrative et traitement de la misère, 3 ° éd., Paris, Economica, 204 p.

DUGUIT Léon, 1889, « Le droit constitutionnel et la sociologie », Revue internationale de l’enseignement, 15 novembre 1889, pp. 3-24.

DUGUIT Léon, 1894, « Des fonctions de l’État moderne : étude de sociologie juridique », Revue internationale de sociologie, pp. 161-197.

DUGUIT Léon, 1907, « De la situation des particuliers à l’égard des services publics », Revue du droit public, pp. 411-439.

DUGUIT Léon, 1910, « Les services publics et les particuliers », Rapport au congrès des sciences administratives de Bruxelles de 1910.

DUGUIT Léon, 1911, « Les Monts-de-Piété sont-ils des établissements publics de bienfaisance ou d’assistance ? », Revue du droit public, pp. 566-571.

DUGUIT Léon, 1930 [1911], Traité de droit constitutionnel, Paris, De Boccard.

DUGUIT Léon, 2003 [1901], L’État, le droit objectif et la loi positive, Paris, Dalloz.

DUGUIT Léon, 2003 [1903], L’État, les gouvernants et les agents, Paris, Dalloz.

DUMONT (B.), 1997 – Service universel et cohésion régionale au sein de l’Union Européenne, Sciences de la société, n° 42, 117-130.

DUPUY (J.P.), EYMARD-DUVERNAY (F.), FAVEREAU (O.), ORLEAN (A.), SALAIS (R.), THEVENOT (L.), 1989 – Introduction, Revue économique, n° 2, 141-145.

DURAN Patrice, MONNIER Éric, 1992, « Le développement de l’évaluation en France. Nécessités techniques et exigences politiques », Revue Française de Science Politique, Vol. 42, 2, pp. 235-262.

DURKHEIM Émile, 1890, « Les principes de 1789 et la sociologie », Revue internationale de l’enseignement, 1890, XIX, pp. 450-456.

DURKHEIM Émile, 1975, Textes, Paris, Éditions de Minuit.

DURKHEIM Émile, 2007 [1893], De la division du travail social, Paris, PUF, 416 p.

DURKHEIM Émile, 2009 [1894], Les règles de la méthode sociologique, Paris, Payot.

EDEL (F.), 1997, Le service universel dans les télécommunications. Approche néo institutionnelle, Science de la société, n° 42, 131- 150.

EDELMAN Bernard, 2007, Quand les juristes inventent le réel, Paris, Hermann.

EIDELMAN Jacqueline, MONJARET Anne, ROUSTAN Mélanie, 2003, « MAAO, mémoire d’une organisation », Culture & Musées, n°2, pp. 101-127.

ELIAS Norbert, 1973, La civilisation des mœurs, Paris, Calmann-Lévy, 320 p.

ELIAS Norbert, 1975, La dynamique de l’Occident, Paris, Calmann-Lévy, 320 p.

ELIAS Norbert, 1974 [1969], La société de cour, traduction de X, Paris, Calmann-Lévy.

ESPAGNO Delphine, 1997, « Les sources originelles de la notion de service public », Sciences de la société, 42, pp. 39-58.

ESPAGNO Delphine, 1998, Essai de refondation de la notion de service public en droit administratif français, Toulouse, thèse.

ESPUGLAS Pierre, 2002 [1998], Le service public, Paris, Dalloz.

EYMARD-DUVERNAY (F.), MARCHAL (E.), 1994, Les règles en action : entre une organisation et ses usagers, Revue française de sociologie, Vol XXXV, 5-36.

EYMARD-DUVERNAY (F.), MARCHAL (E.), 1996 – Les agents des services publics à l’épreuve des usagers in Le service public en recherche. Quelle modernisation ? dir. Gremion (c.), Fraisse (r.), Paris, Documentation Française, 297-311.

FABIANI Jean-Louis, 1988, Les philosophes de la République, Paris, Éditions de Minuit.

FAGGION Lucien et VERDON Laure, 2010, Le don et le contre-don : usages et ambiguïtés d’un paradigme anthropologique à l’époque médiévale et moderne, Aix-en-Provence, Publications de l’université de Provence.

FASSIN Didier, BOUAGGA Yasmine, COUTANT Isabelle, EIDELIMAN Jean-Sébastien, FERNANDEZ Fabrice, FISCHER Nicolas, KOBELINSKY Carolina, MAKAREMI Chowra, MAZOUZ Sarah, ROUX Sébastien, 2013, Juger, Réprimer, Accompagner. Essai sur la morale de l’État, Paris, Seuil, 313 p.

FAYOL (H.), 1921, L’incapacité industrielle de l’État. Les PTT, Paris, Dunod

FAZZINI-FENEYROL Nicole, 1995, Les apprentissages du changement dans l’entreprise, Paris, L’Harmattan.

FERRAT André, 1945, La République à refaire, Paris, Gallimard.

FEYNIE Michel, 2001, Anthropologie de l’adhésion : enquête sur le discours des dirigeants d’une entreprise publique, thèse d’anthropologie sociale et culturelle, université Bordeaux-2, 707 p.

FEYNIE Michel, 2010, Les maux du management. Chronique anthropologique d’une entreprise publique, Lormont, Le bord de l’eau, 176 p.

FLOC’HLAY (B.), 1998, Évaluation des services publics. D’une logique gestionnaire à une logique démocratique, Sciences de la société, n° 43, 131-146.

FOUCAULT (M.), 1966, Les mots et les choses, Paris, Gallimard, 400 p.

FOUILLÉE Alfred, 1884, La propriété sociale et la démocratie, Paris, Hachette.

FRANÇOIS Bastien, 1993, « Du juridictionnel au juridique » in CHEVALLIER Jacques (dir.), Droit et politique, Paris, PUF, pp. 201-225.

GAÏTI Brigitte, 1989, « Histoire d’une renaissance : l’esprit du service public », Politix, numéro 6, printemps 1989, pp. 61-67.

GALLENGA Ghislaine (Dir.), 2012, De la porosité des secteurs public et privé. Une anthropologie du service public en Méditerranée, préface de Dionigi Albera, Presses universitaires de Provence, coll. Travail et gouvernance, 322 p.

GALLENGA Ghislaine, 2011, « La grève comme drame social. Lecture ethnologique d’un conflit dans les transports urbains », Temporalités [En ligne], 13, mis en ligne le 01 juillet 2011, URL : http://temporalites.revues.org/index1545.html.

GALLENGA Ghislaine, 2011, Le Feu aux poudres. Une ethnologie de la « modernisation » du service public, Paris Éditions du CTHS, coll. Le regard de l’ethnologue, n° 25, 303 p.

GAUDEMET Yves-Henri, 1970, Les juristes et la vie politique de la troisième République, Paris, PUF.

GAZIER François, 1956,  « Le chœur à deux voix de la doctrine et de la jurisprudence », Études et documents du Conseil d’État, pp. 156-158.

GIDE Charles, 2001, Coopération et économie sociale, Paris, L’Harmattan.

GRÉGOIRE Roger, 1948, « Les données d’une politique de la fonction publique », Revue administrative, novembre-décembre 1948, pp. 12-15.

GRÉGOIRE Roger, 1954, La fonction publique, Paris, Armand Colin.

GREMION (C.), FRAISSE (R.), (dir.), 1996, Le service public en recherche. Quelle modernisation ? , Paris, Documentation Française, 405 p.

GREMION (C.),1998 – Modernisation du service public : crise des moyens ou crise des fins ? , Retraite et Société, n°21, 9-21.

GUGLIELMI G.J. (Dir.), 2004, Histoire et service public, Paris, Presses universitaires de France.

GUGLIELMI Gilles (Dir.), 2004, Histoire et service public, Paris, PUF.

GUGLIELMI Gilles, KOUBI Geneviève, 2003, La gratuité, une question de droit ?, Paris, L’Harmattan.

GUGLIELMI Gilles, KOUBI Geneviève, 2011, Droit du service public, Paris, Montchrestien.

GUGLIELMI Gilles J. (Dir.), 2004, Histoire et service public, Paris, Presses universitaires de France, 443 p.

GUILLERME André, 1983, Les temps de l’eau. La cité, l’eau et les techniques, Seyssel, Champ Vallon, 263 p.

GUINARD Dorian, 2012, Réflexions sur la construction d’une notion juridique, l’exemple de la notion de services d’intérêt général, Paris, L’Harmattan, 578 p.

GUYON (C.), 1998, Moderniser les services publics : mission possible. Guide méthodologique pour la conduite du changement dans les services publics, Paris, Éditions d’Organisation, Coll. service public, 281 p.

HABERMAS Jurgen, 1987, Théorie de l’agir communicationnel, Paris, Fayard

HABERMAS Jurgen, 1988 [1962], L’espace public : archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise, Paris, Payot.

HAICAULT (M.), 1997, La ville en mouvement. Plurimobilité des retraités dans Marseille, LEST, CNRS, Aix-en-Provence, 197 p.

HALÉVY Daniel, 1934, La République des comités, Paris, Grasset.

HAQUE M. Shamsul, 2001, The diminishing publicness of public service under the current mode of governance, Public administration review, 61, 1, pp. 65-82.

HARDIN Garret, 1968, The Tragedy of the Commons, Science, vol. 162, n° 3859, pp. 1243–1248.

HATCHUEL (A.), 1995, Les paradoxes du management public in David (A.), Denis (A.), Hatchuel (A.), Heurgon (E.), Joseph (I.), 1995 – Le service public ? La voie moderne, Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, 17-30.

HAURIOU Maurice, 1900, Précis de droit administratif et de droit public général, Paris, Larose.

HAURIOU Maurice, 1911, « Les idées de M. Duguit », Revue académique de législation de Toulouse, pp. 40 et suivantes.

HAURIOU Maurice, 1916, « CE, 07 avril 1916, Astruc », Recueil Sirey, pp.49-50.

HAURIOU Maurice, 1927 [1892], Précis de droit administratif, Paris, Sirey.

HAURIOU Maurice, 1929, La jurisprudence administrative de 1892 à 1929, Paris, Sirey.

HAURIOU Maurice, 2008, Écrits sociologiques, Paris, Dalloz.

HEGEL Friedrich, 1999 [1821], Principes de la philosophie du droit, traduction de Jean-Louis Vieillard-Baron, Paris, GF Flammarion.

HEIJDEN M. van der, 2012, Civic Duty: Public Services in the Early Modern Low Countries, Newcastle, Cambridge Scholars Publishing.

HÉLY Matthieu, 2008, « L’économie sociale et solidaire n’existe pas », La vie des idées, février 2008, pp. 1-14.

HÉNAFF Marcel, 2002, Le prix de la vérité : le don, l’argent, la philosophie, Paris, Seuil.

HERAULT (B.), 1997, La modernisation des services publics. Essai de construction de l’objet, Sciences de la société, n° 42, 23-38.

HERRERA Carlos Miguel (Dir.), 2003, Les juristes face au politique : le droit, la gauche, la doctrine sous la troisième République (tome I), Paris, Kimé.

HERRERA Carlos Miguel (Dir.), 2005, Les juristes face au politique : le droit, la gauche, la doctrine sous la troisième République (tome II), Paris, Kimé.

HERTZOG Robert, 1972, Recherches sur la gratuité et la non-gratuité des services publics, Strasbourg, thèse.

HESS Charlotte, OSTROM Elinor (Ed.), 2011, Understanding Knowledge as a Commons. From Theory to Practice, Cambridge, London, The MIT Press, 367 p.

HISTOIRE ET ARCHIVES, 2006, « L’histoire de l’intérêt général », 19.

HISTOIRE URBAINE, 2008, 2, consacré à « L’eau dans la ville ».

HOMES (P.), Mc GOWAN (F.), 1998, La réforme des services publics au Royaume-Uni. Privatisation, réglementation et libéralisation, Science de la société, n° 42, 23-38.

HOOCK Jochen, 1970, Le problème de la réforme de l’État en France, 1880-1935, Paris, Presses de la FNSP.

INGRAHAM W. Patricia, ROSENBLOOM H. David, 1990, Political foundations of the American federal service: rebuilding a crumbling base, Public administration review, 50, 2, pp. 210-219.

JAMIN Christophe et JESTAZ Philippe, 2004, La doctrine, Paris, Dalloz.

JEANJEAN Agnès, 2006, Basses Œuvres : Une ethnologie du travail dans les égouts, Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques, 280 p.

JEANJEAN Agnès, 2007 : « Waste and Powers : Political and Symbolics effects Due to Privatization of Urban Sanitation Services”, Anthropology of the Middle East, n° 1-2 : 108-114.

JEANNOT Gilles, 1998, Les usagers du service public, Paris, PUF, coll. Que Sais-je ?, 128 p.

JÈZE Gaston, 1952, « Collaboration du Conseil d’État et de la doctrine dans l’élaboration du droit administratif français », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, pp. 347-351.

JÈZE Gaston, 2004 [1904], Les principes généraux du droit administratif (volume 2), Paris, Dalloz.

JÈZE Gaston, 2004 [1904], Les principes généraux du droit administratif (volume 3), Paris, Dalloz.

JÈZE Gaston, 2005 [1904], Les principes généraux du droit administratif (volume 1), Paris, Dalloz.

JOBERT (B.), 1990, Modes de médiation sociale et politiques publiques : le cas des politiques sociales, L’année sociologique, n° 40, 155-178.

JOBERT (B.), 1992, Représentations sociales controverses et débats dans la conduite des politiques publiques, Revue Française de Science Politique, Vol 42, n° 2, 219-234.

JONES Stuart, 1993, The French State in question: public law and political argument in the Third Republic, Cambridge, Cambridge University Press.

joseph (i.), 1988, La relation de service. Les interactions entre agents et voyageurs, Annales de la recherche urbaine, n°39, 43-55.

JOSEPH (I.), 1995, A quoi bon le management ? in David (A.), Denis (A.), Hatchuel (A.), Heurgon (E.), Joseph (I.), 1995 – Le service public ? La voie moderne, Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, 277-280.

JOSEPH (I.), THEUREAU (J.), 1996, Régulation du trafic et information des voyageurs dans les transports collectifs urbains in Le service public en recherche. Quelle modernisation ? Dir. Gremion (c.), Fraisse (r.), Paris, Documentation Française, 203-212.

JOURDAN Philippe, 1987, « La formation du concept de service public », Revue du droit public, pp. 89-118.

JUVIGNY Pierre, 1952, « Un grand commissaire du gouvernement : Léon Blum », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, pp. 337-340.

KANTOROWICZ Ernst, 1989 [1957], Les deux corps du roi : essai sur la théologie politique au Moyen Âge, traduction de Jean-Philippe et Nicole Genet, Paris, Gallimard, 638 p.

KAUL Inge, GRUNBERG Isabelle, STERN A. Marc (Dir.), 2002, Les biens publics mondiaux. La coopération internationale au XXIème siècle, Paris Economica, 272 p.

KESSLER Marie-Christine, 1968, Le Conseil d’État, Paris, Armand Colin.

KIRAT (T.), 1998, La réglementation des entreprises de service public. Analyse économique, fondements juridiques et modalités institutionnelles, Sciences de la société, n° 43, 7-24.

L’HUILLIER Jean, 1955, « A propos de la crise de la notion de service public », Recueil Dalloz, chronique XXII, pp. 119-123.

L’HUILLIER Jean, 1957, « Nouvelles réflexions sur le service public », Recueil Dalloz, chronique XVI, pp. 91-96.

LAFAYE Françoise, 1994, Une centrale pas très… nucléaire. Revendications territoriales et processus identitaires lors de l’implantation de la centrale nucléaire du Blayais à Braud-et Saint Louis. Thèse de doctorat, Univ. De Paris X-Nanterre, décembre. (Dir. Georges AUGUSTINS) ; 2 tomes, 494 p.

LAFERRIÈRE Édouard, 1998 [1886], Traité de la juridiction administrative et des recours contentieux, Paris, LGDJ.

LAGROYE (J.), 1985, La légitimation,  Traité de Science Politique, Vol 1, 395-468.

LAMARCHE (T.), 1998 – Développement du marketing et recomposition du service public, Science de la société, n° 43, 49-66.

LAROQUE Pierre, 1933, Les usagers des services publics industriels en France, Paris, Sirey.

LASCOUMES (P.), 1990 – Normes juridiques et mise en œuvre des politiques publiques, L’année sociologique, n° 40, 43-71.

LATOUR (B.), 1992, Aramis, ou l’amour des techniques, La Découverte, Paris, 242 p.

LATOUR Bruno, 2002, La fabrique du droit : une ethnographie du Conseil d’État, Paris, La Découverte.

LATOURNERIE Roger, 1960, « Sur un Lazare juridique, bulletin de santé de la notion de service public », Études et documents du Conseil d’État, pp. 61-159.

LAUFENBURGER Henry, 1939, L’intervention de l’État en matière économique, Paris, LGDJ.

LAUFER (R.), 1995, Sur ce qu’il y a de nouveau en management public in David (A.), Denis (A.), Hatchuel (A.), Heurgon (E.), Joseph (I.), 1995 – Le service public ? La voie moderne, Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, 31-54.

LE BÉGUEC Gilles, 1993, Barreau, politique et culture à la Belle Époque, Limoges, Presses universitaires de Limoges.

LE BÉGUEC Gilles, 2003, La République des avocats, Paris, Armand Colin.

LE BRETON (E.), 1999, L’utilisateur des transports collectifs urbains : une identité en débat au sein des entreprises, Sociologie du travail, n° 41, 255-273.

le guen (r.), 1993, Services publics. Une réponse pour l’avenir, Paris, Éditions sociales, 206 p

LE MASNE Pierre, 2007, Les services publics : approches économiques et enjeux sociaux, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

LECA (J.), 1973 – Le repérage du politique, revue Projet, n°71, 11-24

LECERF (M.), 1999, Droits des consommateurs et obligation des services publics, Paris, Éditions d’Organisation, 163 p.

LECUPPRE-DESJARDIN Élodie, et VAN BRUAENE Anne-Laure (dir.), 2010, De bono communi. The Discourse and Practice of the Common Good in the European City (13th-16th c.), Turnhout, Brepols, 290 p.

LÉVI-STRAUSS (C.), 1991, Introduction à l’œuvre de Marcel Mauss in Sociologie et Anthropologie, Paris, PUF, 4° éd., IX-LII

LEVY-LEBOYER Maurice, LESCURE Michel et PLESSIS Alain (Dir.), 2006, L’impôt en France au dix-neuvième et vingtième siècle, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France.

LIET-VEAUX Georges, 1961, « La théorie du service public, crise ou mythe ? », Revue administrative, mai-juin 1961, pp. 104-112.

LOCHAK Danièle, 1993, « Réflexions sur les fonctions sociales de la responsabilité administrative » in CHEVALLIER Jacques (Dir.), Le droit administratif en mutation, Paris, PUF.

LOP Maurice, 1950, La notion de service public, Grenoble, thèse.

LORDON Frédéric, 2002, La politique du capital, Paris, Odile Jacob.

LORDON Frédéric, 2006, L’intérêt souverain – Essai d’anthropologie économique, Paris, La Découverte.

LOUIS Jean-Victor, RODRIGUES Stéphane, 2006 (Dir.), Services d’intérêt économique général et l’Union Européenne, Bruxelles, Bruylant, 450 p.

MAILLOUX Anne, 2005, « Le territoire dans les sources médiévales : perception, culture et expérience de l’espace social. Essai de synthèse », Les Territoires du médiéviste, Cursente Benoît, Mousnier Mireille (Dir.), Presses universitaires de Rennes, 2005, p. 223-235.

MAILLOUX Anne, 2005, « Pratiques administratives, définition des droits et fixation territoriale d’après l’enquête ordonnée par Robert sur les droits de l’évêque de Gap entre 1305 et 1309 », La justice temporelle dans les territoires angevins aux XIIIe et XIVe siècles. Théories et pratiques (Actes du colloque d’Aix-en-Provence, 21-23 février 2002), Boyer Jean-Paul, Mailloux Anne, Verdon Laure (Dir.), Collection de l’École française de Rome, 354, Rome, 2005, p. 249-262.

MAILLOUX Anne, DEJOUX Marie, 2013, « Les catégories spatiales de l’enquête », Actes du séminaire ANR GOUVAREN (Gouverner par l’enquête au Moyen Âge), à paraître aux éditions du CNRS

MAILLOUX Anne, VERDON Laure (Dir.), 2014, L’Enquête en questions. De la réalité à la « vérité » dans les modes de gouvernement (Moyen-Âge-Temps modernes), Paris, CNRS Édition, 255 p.

MARGAIRAZ Dominique, 2005, « L’invention du “service public” : entre “changement matériel” et “contrainte de nommer” », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 3, p. 10-32.

MARKOVITCH Milan, 1933, La doctrine sociale de Duguit, Paris, Bossuet.

MARX Karl, 1993 [1867], Le capital, livre I, traduction de Jean-Pierre Lefebvre et alii, Paris, PUF.

MARX Karl, 1998 [1844], Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel, traduction de Jules Molitor, Paris, Allia.

MASPÉTIOL Roland, 1944, « La notion de service d’intérêt public et la théorie juridique des institutions corporatives », Recueil Dalloz, pp. 226-234.

MATHIEU (M.), CANEPA (B.), 1992, Les transports collectifs pour libérer la ville, Les presses du management, Noisel, 197 p.

MATHIEU Bertrand et VERPEAUX Michel, 1996, La République en droit français, Paris, Économica.

MAUSS Marcel, 1997, Écrits politiques, Paris, Fayard.

MAUSS Marcel, 2007 [1925], Essai sur le don, introduction de Florence Weber, Paris, PUF.

MEAD (H. G.), 1963, L’esprit, le soi et la société, Paris, PUF, 332 p.

MELLERAY Fabrice (Dir.), 2011, Autour de Léon Duguit, Paris, LGDJ.

MELLERAY Fabrice, 2001, « École de Bordeaux, école du service public et école duguiste », Revue du droit public, pp. 1887-1905.

Mescheriakoff (a.-S.), 1991, Droit des services publics, Paris, PUF, 389 p.

MESTRE Jean-Louis, 1985, Introduction historique au droit administratif français, Paris, PUF.

MESTRE Jean-Louis, 1989, « La notion de service public d’après les débats de l’Assemblée constituante », Études et documents du Conseil d’État, pp. 187-209.

MEURET Bernard, 1982, Le socialisme municipal : Villeurbanne 1880-1982, Lyon, Presses universitaires de Lyon.

MILET Marc, 1996, La faculté de droit de Paris face à la vie politique, de l’affaire Scelle à l’affaire Jèze (1925-1936), Paris, LGDJ.

MILET Marc, 2000, Les professeurs de droit citoyens. Entre ordre juridique et espace public, contribution à l’étude des interactions entre les débats et les engagements des juristes français (1914-1995), thèse, Paris.

MONJARET Anne, 2005, « Quand les lieux de travail ferment… », Ethnologie française, 4, pp. 581-592.

MORANGE Georges, 1947, « Le déclin de la notion juridique de service public », Recueil Dalloz, chronique XII, pp. 45-48.

MULLER Pierre, 1992, « Entre le local et l’Europe. La crise du modèle français de politiques publiques », Revue Française de Science Politique, Vol 42, 2, pp. 275-297.

MURARD Numa, 1996, Le service public social : une modernisation sans finalités, in C. Gremion, R. Fraisse (Dir.), Le service public en recherche. Quelle modernisation ? , Paris, Documentation Française, pp. 231-240.

NICOLET Claude, 1982, L’idée républicaine en France, Paris, Gallimard.

NIZARD Lucien, 1964, « À propos de la notion de service public : un juge qui veut gouverner », Recueil Dalloz, chronique XXI, pp. 147-154.

NIZARD Lucien, 1977, « À propos de la notion de service public : mythes étatiques et représentations sociales », Mélanges Eisenmann, Paris, Cujas, pp. 91 et suivantes.

NORA Simon, 1986, « Servir l’État. Entretien avec Marcel Gauchet », Le débat, numéro 40, mai-septembre 1986, pp. 85-112.

OBERDORFF Henri, 1998, « Signification de la notion de “service public à la française” » in KOVAR Robert et SIMON Denys (Dir.), Service public et communauté européenne : entre l’intérêt général et le marché, actes du colloque de Strasbourg, La Documentation française, tome II, pp. 89-102

OSTROM Elinor, 1990, Governing the Commons: The Evolution of Institutions for Collective Action, Cambridge, Cambridge University Press, 280p.

OSTROM Elinor, 2010, Gouvernance des biens communs. Pour une nouvelle approche des ressources naturelles, Bruxelles, De Boeck, 301 p.

OULÈS Firmin, 1951, « Caractéristiques et portée de la notion économique de “service public”, Revue des sciences économiques, pp. 1-64.

PALLEZ Frédérique, 1995, Création de produit et modernisation du service public, in A. David, A. Denis, A. Hatchuel, E. Heurgon, I. Joseph, 1995, Le service public ? La voie moderne, Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, pp. 259-276.

PARMENTIER Isabelle, 2007, « L’or et l’ordure. Les initiatives du pouvoir central dans la gestion des déchets urbains au XVIIIe siècle en Belgique », Histoire urbaine, 18, 1, p. 61-76.

PASSERON (J. C.), 1991, Le raisonnement sociologique. L’espace non poppérien du raisonnement naturel, Paris, Nathan, 408 p.

PAYRE Renaud et POLLET Gilles, 2013, Sociohistoire de l’action publique, Paris, La Découverte.

PHILIPPE Marcel, 1906, « Le Conseil d’État et ses tendances actuelles », Revue du droit public, pp. 79-89.

PIERRU Frédéric, 2007, Hippocrate malade de ses réformes, Paris, Éditions du croquant, 319 p.

PIKETTY Thomas, 2001, Les hauts revenus en France : inégalités et redistribution (1901-1998), Paris, Grasset.

PIKETTY Thomas, 2013, Le capital au vingtième siècle, Paris, Éditions du Seuil.

PIROU Gaétan, 1933, « Léon Duguit et l’économie politique », Revue d’économie politique, pp. 55 et suivantes.

PISIER-KOUCHNER Evelyne, Le service public dans la théorie de l’État de Léon Duguit, Paris, LGDJ, 1972

PONTIER Jean-Marie, 1996, « Sur la conception française du service public », Recueil Dalloz, chronique, pp. 9-18.

POUCHELLE Marie-Christine, 2005, « Fermeture d’hôpitaux, quelles clefs ? », Ethnologie française, 4, pp. 593-603.

QUATREBARBES de Bernard, 1996, Usagers ou clients, marketing et qualité dans les services publics, Paris, Organisation, coll. Service public, 354 p.

QUENNESSEN Jean-Louis, 2006, Le gaz en Île-de-France : histoire du premier service public local, Paris, SIGEIF, 262 p.

QUIN C., JEANNOT Gilles, 1997, (Dir.), Un service public pour les Européens ? Diversité des traditions et espaces de convergence, Ministère de l’Équipement, des Transports et du Logement, La documentation Française, Paris.

RAINAUD Jean-Marie, 1999, La crise du service public français, Paris, PUF, collection « Que sais-je ? ».

RANGEON François, 1986, L’idéologie de l’intérêt général, Paris, Economica.

REDOR Marie-Joëlle, 1992, De l’État légal à l’État de droit : l’évolution des conceptions de la doctrine publiciste française (1879-1914), Paris, Economica.

RIGAUDIÈRE Albert, 1997, « Pratique politique et droit public dans la France des quatorzième et quinzième siècles », Archives de philosophie du droit, numéro 41, pp. 83-114.

RIVAUD-DANSET Dorothée (Dir.), 1998, Service public et service universel, Sociétés contemporaines, (32).

RIVERO Jean, « Hauriou et l’avènement de la notion de service public », Mélanges Mestre, pp. 461-471.

RIVERO Jean, 1951, « Apologie pour les faiseurs de système », Recueil Dalloz, chronique XXIII, pp. 99-102.

RIVERO Jean, 1955, « Jurisprudence et doctrine dans l’élaboration du droit administratif », Études et documents du Conseil d’État, pp. 27-36.

ROCHE Jean, 1962, « Réflexions sur le pouvoir normatif de la jurisprudence », Actualité juridique du droit administratif, octobre 1962, pp. 532 et suivantes.

ROLLAND Louis, 1940, Notions générales sur les services publics, Paris, Les cours du droit.

ROSANVALLON Pierre, 1990, L’État en France de 1789 à nos jours, Paris, Seuil, 369 p.

ROUSSELLIER Nicolas, 1997, Le Parlement de l’éloquence : la souveraineté de la délibération au lendemain de la Grande guerre, Paris, Presses de Sciences-po.

SACRISTE Guillaume, 2011, La République des constitutionnalistes : professeurs de droit et légitimation de l’État en France (1870-1914), Paris, Presses de Sciences-po.

SANDEVOIR Pierre, 1974, « Les vicissitudes de la notion de service public industriel et commercial », in Mélanges Stassinopoulos, Paris, LGDJ, pp. 317 et suivantes.

SANSA Renato, 2006, « Le norme decorose e il lavoro sporco. L’igiene urbana in tre capitali europee: Londra, Parigi, Roma tra XVI e XVIII secolo », Storia urbana, 112, p. 85-112.

SAPIN Michel, 1983, La place et le rôle des usagers dans les services publics, Rapport au Premier ministre, Paris, La Documentation française, 146 p.

SCHUTZ (A), 1994, Le chercheur et le quotidien, Paris, Méridiens Klincksieck, 286 p.

SIMMEL Georg, 2007 [1900], Philosophie de l’argent, Paris, PUF.

SPITZ Jean-Fabien, 2005, Le moment républicain en France, Paris, Gallimard.

STIRN Bernard, 1993, « Sur la conception française du service public », Cahiers juridiques de l’électricité et du gaz, juin 1993, pp. 299-305.

STOFFAËS Christian, (Dir.), 1995, Le service public, question d’avenir, Paris, Commissariat au plan, Odile Jacob, La documentation française, 437 p.

TEISSIER Georges, 2009 [1906], La responsabilité de la puissance publique, Paris, La mémoire du droit.

THE JOURNAL OF URBAN HISTORY, 2010, « Civil Society and Public Services in Early Modern Europe », 36, 3.

THE JOURNAL OF URBAN HISTORY, 2010, 36, 3, consacré à « Civil Society and Public Services in Early Modern Europe ».

THEVENOT (L.), 1989, Équilibre et rationalité dans un univers complexe, Revue économique, n° 2, 147-197.

THIBAULT Marie-Noëlle, 1975, La question du rachat des chemins de fer dans l’idéologie républicaine du dix-neuvième siècle (1832-1883), thèse, Dijon.

THOENIG Jean-Claude, 1990, Introduction, L’année sociologique, n° 40, 9-15.

THOENIG Jean-Claude, 1985, L’analyse des politiques publiques, Traité de Science Politique, Vol 4, pp. 1-60.

TOCQUEVILLE Alexis, 1981 [1835], De la démocratie en Amérique, volume 1, Paris, GF-Flammarion.

TOCQUEVILLE Alexis, 1981 [1840], De la démocratie en Amérique, volume 2, Paris, GF-Flammarion.

TODESCHINI G, 2008, « Le « bien commun » de la civitas christiana dans la tradition textuelle franciscaine (XIIIème-XVème siècle) », in BRESC H., DAGHER G., VEAUVY C. (Dir.), 2008, Politique et Religion en Méditerranée. Moyen Âge et époque contemporaine, Paris, Bouchène, 265-304.

TOPALOV Christian (Dir.), 1999, Laboratoires du nouveau siècle : la nébuleuse réformatrice et ses réseaux en France (1880-1914), Paris, Éditions de l’EHESS.

TOUZEIL-DIVINA Mathieu, 2009, La doctrine publiciste (1800-1880), Paris, Éditions La mémoire du droit.

TRÉVOUX François, 1938, « La notion économique de service public », Revue d’économie politique, tome LII, pp. 374 et suivantes.

TRUCHET Didier, 1982, « Nouvelles récentes d’un illustre vieillard : label de service public et statut de service public », Actualité juridique du droit administratif, pp. 427-439.

VALETTE Jean-Paul, 2000, Le service public à la française, Paris, Ellipses.

VAN DER HEIJDEN Manon, 2012, Civic Duty: Public Services in The Early Modern Low Countries, Newcastle, Cambridge Scholars Publishing, 222 p.

VEDEL Georges, 1954, « Les bases constitutionnelles du droit administratif », Études et documents du Conseil d’État, 1954, numéro 8, pp. 21-53.

VERDON Laure, 2009, “La notion d’usurpatio et ses usages: apports de la législation et des enquêtes à la construction de la souveraineté en Provence (1250-1335)”, Quand gouverner c’est enquêter. Les pratiques politiques de l’enquête princière (Occident, XIIIe-XIVe siècles), PECOUT Thierry (dir), De Boccard, coll. “Romanité et modernité du droit”, p. 317-328.

VERDON Laure, 2013, « La plainte, l’excès et l’officier. Regards croisés sur Jean D’Arcis, sénéchal de Venaissin (1253-1266) et Guillaume Lagonesse, sénéchal de Provence (1269-1276) », Actes du séminaire ANR GOUVAREN (Gouverner par l’enquête au Moyen Âge), à paraître aux éditions du CNRS

VERDON Laure, 2013, La voix des dominés. Communautés et seigneurie en Provence au bas Moyen Âge, Presses universitaires de Rennes, coll. “Histoire”, Rennes, 224 p. (sur le service public, voir plus particulièrement “L’éthique du pouvoir”, p. 88-99)

VEYNE Paul, 1976, Le pain et le cirque : sociologie historique d’un pluralisme politique, Paris, Éditions du Seuil, 889 p.

VILLAIN-COURRIER Anne-Elisabeth, 2004, Contribution générale à l’étude de l’éthique du service public en droit anglais  et français comparé, Paris, Dalloz.

VINCENT Gilbert, 1998, Services publics, solidarité et citoyenneté, Paris, L’Harmattan.

VLACHOS Georges, 1978, « Fondements et fonction de la notion de service public », Recueil Dalloz, pp. 257-262

WALINE Marcel, 1948, « Vicissitudes récentes de la notion de service public », Revue administrative, pp. 23 et suivantes.

WALINE Marcel, 1952, « L’action du Conseil d’État dans la vie française », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, pp. 134-136.

WARIN (P.), 1993, Les relations de service comme régulations, Revue française de sociologie, Vol XXXIV, 69-95.

WARIN (P.), 1993, Les usagers dans l’évaluation des politiques publiques. Étude des relations de services, Paris, L’Harmattan, 317 p.

WATT Sydney, 2004, « Boucherie et hygiène à Paris au XVIIIe siècle », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, 3, p. 79-103.

WEBER Max, 1986, Sociologie du droit, traduction de Jacques Grosclaude, Paris, PUF, 1986

WEBER Max, 1995, Économie et société, traduction de Julien Freud et alii, Paris, Pocket.

WEIDENFELD Katia, 2010, Histoire du droit administratif du quatorzième siècle à nos jours, Paris, Economica.

WEIL Éric, 1994 [1950], Hegel et l’État, Paris, Vrin.

WELLER Jean-Marc, 1998, Abuse-t-on de la relation de service ? A propos de la modernisation des administrations, Éducation permanente. (à par.)

WELLER Jean-Marc, 1998, La modernisation des services publics par l’usager : une revue de la littérature (1986-1996), Sociologie du travail, n° 3, 365-392.

WELLER Jean-Marc, 1999, L’État au guichet. Sociologie cognitive du travail et modernisation administrative des services publics, Desclée de Brouwer, 255 p.

WIEVIORKA Michel, 1995, Mutation des grandes entreprises publiques et management. L’expérience d’EDF in A. David, A. Denis, A. Hatchuel, E. Heurgon, I. Joseph, 1995 – Le service public ? La voie moderne, Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, pp. 99-106.

WIEVIORKA Michel, TRINH Sylvaine, 1989, Le modèle EDF, essai de sociologie des organisations, Paris, La découverte, textes à l’appui, 272 p.

ZEMOR (P.), 1992, Le sens de la relation. Organisation de la communication de service public, Paris, Documentation Française, 150 p.

ZOCCHI Paola, 2006, Il Comune e la salute. Amministrazione municipale e igiene pubblica a Milano (1814-1859), Milano, FrancoAngeli, 320 p.

Histoire

DEGUILHEM Randi, 2008, « The waqf in the city », in Salma K. Jayyusi (dir.) with Renata Holod, Attilio Petruccioli and André Raymond, The City in the Islamic World, Leyde, Brill, 923-950.

VERDON Laure, 2013, « La plainte, l’excès et l’officier. Regards croisés sur Jean D’Arcis, sénéchal de Venaissin (1253-1266) et Guillaume Lagonesse, sénéchal de Provence (1269-1276) », Actes du séminaire ANR GOUVAREN (Gouverner par l’enquête au Moyen Âge), à paraître aux éditions du CNRS

VERDON Laure, 2013, La voix des dominés. Communautés et seigneurie en Provence au bas Moyen Âge, Presses universitaires de Rennes, coll. “Histoire”, Rennes, 224 p. (sur le service public, voir plus particulièrement “L’éthique du pouvoir”, p. 88-99)

VERDON Laure, 2009, “La notion d’usurpatio et ses usages: apports de la législation et des enquêtes à la construction de la souveraineté en Provence (1250-1335)”, Quand gouverner c’est enquêter. Les pratiques politiques de l’enquête princière (Occident, XIIIe-XIVe siècles), PECOUT Thierry (dir), De Boccard, coll. “Romanité et modernité du droit”, p. 317-328.

MAILLOUX Anne, DEJOUX Marie, 2013, « Les catégories spatiales de l’enquête »,Actes du séminaire ANR GOUVAREN (Gouverner par l’enquête au Moyen Âge), à paraître aux éditions du CNRS

MAILLOUX Anne, 2005a, « Le territoire dans les sources médiévales : perception, culture et expérience de l’espace social. Essai de synthèse », Les Territoires du médiéviste, Cursente Benoît, Mousnier Mireille (dir.), Presses universitaires de Rennes, 2005, p. 223-235.

MAILLOUX Anne, 2005b, « Pratiques administratives, définition des droits et fixation territoriale d’après l’enquête ordonnée par Robert sur les droits de l’évêque de Gap entre 1305 et 1309 », La justice temporelle dans les territoires angevins aux XIIIe et XIVe siècles. Théories et pratiques (Actes du colloque d’Aix-en-Provence, 21-23 février 2002), Boyer Jean-Paul, Mailloux Anne, Verdon Laure (dir.), Collection de l’École française de Rome, 354, Rome, 2005, p. 249-262.

Histoire

ALFANI Guido, et RAO Riccardo (dir.), 2011, La gestione delle risorse collettive. Italia settentrionale, secoli XII-XVIII, Milano, FrancoAngeli, 281 p.
BARLES Sabine, 1999, La ville délétère. Médecins et ingénieurs dans l’espace urbain (XVIIIe-XIXe siècle), Seyssel, Champ Vallon, 1999, 373 p.
BOUDRIOT Pierre-Denis, 1986, « Essai sur l’ordure en milieu urbain à l’époque préindustrielle. Boues, immondices et gadoue à Paris au XVIIIe siècle », Histoire, économie, société, 4, p. 515-528.
CARNEVALE Diego, 2012, « Dynamiques du marché funéraire dans la ville de Naples entre l’âge napoléonien et la Restauration. La naissance d’un service public », Histoire & mesure, XXVII, 1, p. 29-58.
CHEVALLIER Fabienne, 2010, Le Paris moderne. Histoire des politiques d’hygiène (1885-1898), Rennes, Presses Universitaires de Rennes
GUGLIELMI Gilles J. (Dir.), 2004, Histoire et service public, Paris, Presses universitaires de France, 443 p.
GUILLERME André, 1983, Les temps de l’eau. La cité, l’eau et les techniques, Seyssel, Champ Vallon, 263 p.
LECUPPRE-DESJARDIN Élodie, et VAN BRUAENE Anne-Laure (dir.), 2010, De bono communi. The Discourse and Practice of the Common Good in the European City (13th-16th c.), Turnhout, Brepols, 290 p.
MARGAIRAZ Dominique, 2005, « L’invention du “service public” : entre “changement matériel” et “contrainte de nommer” », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 3, p. 10-32.
PARMENTIER Isabelle, 2007, « L’or et l’ordure. Les initiatives du pouvoir central dans la gestion des déchets urbains au XVIIIe siècle en Belgique », Histoire urbaine, 18, 1, p. 61-76.
QUENNESSEN Jean-Louis, 2006, Le gaz en Île-de-France : histoire du premier service public local, Paris, SIGEIF, 262 p.
SANSA Renato, 2006, « Le norme decorose e il lavoro sporco. L’igiene urbana in tre capitali europee: Londra, Parigi, Roma tra XVI e XVIII secolo », Storia urbana, 112, p. 85-112.
VAN DER HEIJDEN Manon, 2012, Civic Duty: Public Services in the Early Modern Low Countries, Newcastle, Cambridge Scholars Publishing, 222 p.
WATT Sydney, 2004, « Boucherie et hygiène à Paris au XVIIIe siècle », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, 3, p. 79-103.
ZOCCHI Paola, 2006, Il Comune e la salute. Amministrazione municipale e igiene pubblica a Milano (1814-1859), Milano, FrancoAngeli, 320 p.
The Journal of Urban History, 2010, 36, 3, consacré à « Civil Society and Public Services in Early Modern Europe ».
Histoire urbaine, 2008, 2, consacré à « L’eau dans la ville ».

Sociologie

BELORGEY Nicolas, 2010, L’hôpital sous pression. Enquête sur le « nouveau management public », Paris, Éditions La Découverte, 330 p.

BOURDIEU Pierre,  1989, La noblesse d’État. Grandes Écoles et esprit de corps, Paris, Minuit, 569 p.

BOURDIEU Pierre, 1979, La distinction. Critique sociale du jugement, Paris, Minuit, 670 p.

BOURDIEU Pierre, 1997, De la maison du Roi à la raison d’État, Actes de la recherche en sciences sociales, n° 118, 55-68.

CARTIER Marie, 2003, Les facteurs et leurs tournées. Un service public au quotidien, Paris, La Découverte, 329 p.

DUBOIS Vincent, 2010, La vie au guichet. Relation administrative et traitement de la misère, 3 ° éd., Paris, Economica, 204 p.

DURKHEIM Émile, 1987, Les règles de la méthode sociologique, Paris, PUF, col. Quadrige, 23°éd., 149 p.

DURKHEIM Émile, 2007 [1893], De la division du travail social, Paris, PUF, 416 p.

FASSIN Didier, BOUAGGA Yasmine, COUTANT Isabelle, EIDELIMAN Jean-Sébastien, FERNANDEZ Fabrice, FISCHER Nicolas, KOBELINSKY Carolina, MAKAREMI Chowra, MAZOUZ Sarah, ROUX Sébastien, 2013, Juger, Réprimer, Accompagner. Essai sur la morale de l’État, Paris, Seuil, 313 p.

HABERMAS (J.), 1987, Théorie de l’agir communicationnel, Paris, Fayard

HAICAULT (M.), 1997, La ville en mouvement. Plurimobilité des retraités dans Marseille, LEST, CNRS, Aix-en-Provence, 197 p.

JEANNOT Gilles, 1998, Les usagers du service public, Paris, PUF, coll. Que Sais-je ?, 128 p.

JOBERT (B.), 1990, Modes de médiation sociale et politiques publiques : le cas des politiques sociales, L’année sociologique, n° 40, 155-178.

JOBERT (B.), 1992, Représentations sociales controverses et débats dans la conduite des politiques publiques, Revue Française de Science Politique, Vol 42, n° 2, 219-234.

JOSEPH (I.), 1995, A quoi bon le management ? in David (A.), Denis (A.), Hatchuel (A.), Heurgon (E.), Joseph (I.), 1995 – Le service public ? La voie moderne, Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, 277-280.

JOSEPH (I.), 1998, La relation de service. Les interactions entre agents et voyageurs, Annales de la recherche urbaine, n° 39, 43-55.

JOSEPH (I.), THEUREAU (J.), 1996, Régulation du trafic et information des voyageurs dans les transports collectifs urbains in Le service public en recherche. Quelle modernisation ? Dir. Gremion (c.), Fraisse (r.), Paris, Documentation Française, 203-212.

LE BRETON (E.), 1999, L’utilisateur des transports collectifs urbains : une identité en débat au sein des entreprises, Sociologie du travail, n° 41, 255-273.

PALLEZ (F.), 1995, Création de produit et modernisation du service public in David (A.), Denis (A.), Hatchuel (A.), Heurgon (E.), Joseph (I.), 1995 – Le service public ? La voie moderne, Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, 259-276.

PASSERON (J.C.), 1991, Le raisonnement sociologique. L’espace non poppérien du raisonnement naturel, Paris, Nathan, 408 p.

PIERRU Frédéric, 2007, Hippocrate malade de ses réformes, Paris, Éditions du croquant, 319 p.

WARIN (P.), 1993, Les relations de service comme régulations, Revue française de sociologie, Vol XXXIV, 69-95.

WARIN (P.), 1993, Les usagers dans l’évaluation des politiques publiques. Étude des relations de services, Paris, L’Harmattan, 317 p.

WELLER Jean-Marc, 1998, Abuse-t-on de la relation de service ? A propos de la modernisation des administrations, Éducation permanente. (à par.)

WELLER Jean-Marc, 1998, La modernisation des services publics par l’usager : une revue de la littérature (1986-1996), Sociologie du travail, n° 3, 365-392.

WELLER Jean-Marc, 1999, L’État au guichet. Sociologie cognitive du travail et modernisation administrative des services publics, Desclée de Brouwer, 255 p.

WIEVIORKA Michel, 1995, Mutation des grandes entreprises publiques et management. L’expérience d’EDF in A. David, A. Denis, A. Hatchuel, E. Heurgon, I. Joseph, 1995 – Le service public ? La voie moderne, Colloque de Cerisy, Paris, L’Harmattan, pp. 99-106.

WIEVIORKA Michel, TRINH Sylvaine, 1989, Le modèle EDF, essai de sociologie des organisations, Paris, La découverte, textes à l’appui, 272 p.

Références service public pluridisciplinaire

ABÉLÈS Marc, 1998, Du public au marchand. Antinomie ou compatibilité, Boulogne-Billancourt, Collection de la Mission de la Recherche de la Poste, 24 p.

ABRAM (S.), 2002, Planning and public-making in municipal government, Focaal, 40, pp. 21-34.

ALLIOT Michel, 2003, Le droit et le service public au miroir de l’anthropologie, Paris, Karthala, 400 p.

AMSELEK Paul, 1968, « Le service public et la puissance publique », Actualité juridique du droit administratif, 1968, pp. 492-514.

ANDREU Claire, LE VAN-LEMESLE Lucette et PROST Antoine, 1987, Les nationalisations de la Libération : de l’utopie au compromis, Paris, Presses de la FNSP.

ARENDT Hannah, 2005 [1969], Journal de pensée, traduction de Sylvie Courtine-Denamy, Paris, Éditions du Seuil.

ARNAUD André-Jean, 1975, Les juristes face à la société du dix-neuvième siècle à nos jours, Paris, PUF.

ARRIGHI Pascal, 1952, « Un commentateur des arrêts du Conseil d’État : Hauriou », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey,pp. 341-347.

AUDIER Serge, 2004, Les théories de la République, Paris, La Découverte.

AUDIER Serge, Léon Bourgeois, 2007, Fonder la solidarité, Paris, Michalon.

AUDREN Frédéric, HALPÉRIN Jean-Louis et STORA-LAMARRE Annie, (Dir.), 2011, La République et son droit (1870-1930), Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté.

AUDREN Frédéric, 2005, Les juristes et les mondes de la science sociale en France : deux moments de la rencontre entre droit et science sociale au tournant du dix-neuvième et du vingtième siècle, thèse, Université de Bourgogne.

BARUCH Marc-Olivier et DUCLERT Vincent (Dir.), 2000, Serviteurs de l’État : une histoire politique de l’administration française (1875-1945), Paris, La Découverte.

BAUBY Pierre, 2011, Service public, services publics, Paris, La Documentation française.

BAUDELOT Christian et Olga, 2008, Une promenade de santé, Paris, Stock.

BERSTEIN Serge et RUDELLE Odile (Dir.), 1992, Le modèle républicain, Paris, PUF.

BERSTEIN Serge et WINOCK Michel (Dir.), 2002, L’invention de la démocratie (1789-1914), Paris, Éditions du Seuil.

BEZIE Laurent, 2006, « Louis Rolland : théoricien oublié du service public », Revue du droit public, 2006, pp. 847-879.

BIENVENU Jean-Jacques, 1986, « Le droit administratif : une crise sans catastrophe », Droits : revue française de théorie, de philosophie et de cultures juridiques, numéro 4, 1986, pp. 93-98.

BIGOT Grégoire, 2004, « L’intérêt à agir des fonctionnaires devant le Conseil d’État durant les premières années de la troisième République » in LE CROM Jean-Pierre (Dir.), Les acteurs de l’histoire du droit du travail, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2004, pp. 213-225.

BIGOT Grégoire, 2008, « Les faillites conceptuelles de la notion de service public en droit administratif », Revue française de droit administratif, pp. 1-6.

BIGOT Grégoire, 2000, « Les mythes fondateurs du droit administratif », Revue française de droit administratif, pp. 527-536.

BLOCH-LAINÉ François, 1976, Profession : fonctionnaire, Paris, Éditions du Seuil.

BLUNDO Giorgio, LE MEUR Pierre-Yves, 2009, The Governance of Daily Life in Africa. Ethnographic Explorations of Public and Collective Services, Leiden, Boston, Brill, 347 p.

BLUNDO Giorgio, OLIVIER DE SARDAN Jean-Pierre, 2007, État et corruption en Afrique. Une anthropologie comparative des relations entre fonctionnaires et usagers (Bénin, Niger, Sénégal), Paris, Karthala, 374 p.

BODIGUEL Jean-Luc, GARBAR Christian-Albert et SUPIOT Alain (Dir.), 2000, Servir l’intérêt général, Paris, PUF.

BOITEAU Claudie, 2007, « Vers une définition du service public ? », Revue française de droit administratif, pp. 803-810.

BOLTANSKI Luc, 1990, L’amour et la justice comme compétences. Trois essais de sociologie de l’action, Paris, Métailié.

BORGETTO Michel, 1993, La notion de fraternité en droit public français. Le passé, le présent et l’avenir de la solidarité, Paris, LGDJ.

BOURDIEU Pierre et BOLTANSKI Luc, 1976, « La production de l’idéologie dominante », Actes de la recherche en sciences sociales, volume 2, numéro 2-3, juin 1976, pp. 3-73.

BOURDIEU Pierre, 1986, « La force du droit : éléments pour une sociologie du champ juridique », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro 64, 1986, pp. 3-19.

BOURDIEU Pierre, 1989, La noblesse d’État : grandes écoles et esprit de corps, Paris, Éditions de Minuit.

BOURDIEU Pierre, 1991, « Les juristes, gardiens de l’hypocrisie collective » in CHAZEL François et COMMAILLE Jacques (Dir.), Normes juridiques et régulation sociale, Paris, LGDJ, pp. 95-99.

BOURDIEU Pierre, 1994, Raisons pratiques, Paris, Éditions du Seuil.

BOURDIEU Pierre, 1997, « De la maison du roi à la raison d’État : un modèle de la genèse du champ bureaucratique », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro 118, 1997, pp. 55-68.

BOURDIEU Pierre, 2012, Sur l’État, Paris, Éditions du Seuil.

BOURGEOIS Léon, 1896, Solidarité, Paris, Armand Colin.

BOUTET Didier, GAZIER François, LETOURNEUR Maxime, 1959, « L’influence des idées du doyen Duguit sur la jurisprudence du Conseil d’État, Revue juridique et économique du Sud-Ouest, Congrès commémoratif du centenaire de la naissance de Léon Duguit, Bordeaux.

BOUVIER Michel, 2012, Introduction au droit fiscal général et à la théorie de l’impôt, Paris, LGDJ.

BRAS Jean-Philippe, 1985, Les approches théoriques de la fonction publique, thèse, Paris.

CAHEN-SALVADOR Georges, 1952, « Un grand commissaire du gouvernement : Jean Romieu », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, pp. 323-336.

CARRÉ DE MALBERG Raymond, 2004 [1920], Contribution à la théorie générale de l’État, Paris, Dalloz.

CASTEL Robert, 1995, Les métamorphoses de la question sociale : une chronique du salariat, Paris, Folio.

CHAGNOLLAUD Dominique, 1989, Le premier des ordres : les hauts fonctionnaires, Paris, Fayard.

CHAPUS René, 1968, « Le service public et la puissance publique », Revue du droit public, pp. 235-282.

CHARDON Henri, 1908, L’administration de la France, Paris, Perrin.

CHARDON Henri, 1911, Le pouvoir administratif, Paris, Perrin.

CHARLE Christophe, 1980, Les hauts fonctionnaires en France au dix-neuvième siècle, Paris, Gallimard.

CHARLE Christophe, 1989, « Pour une histoire sociale des professions juridiques à l’époque contemporaine », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro 76-77, pp. 117-119.

CHARLE Christophe, 2006, Les élites de la République (1880-1900), Paris, Fayard.

CHARLE Christophe, 1994, La République des universitaires (1870-1940), Paris, Éditions du Seuil.

CHAVANON Christian, 1939, Essai sur la notion et le régime du service public industriel et commercial, Bordeaux, thèse.

CHENOT Bernard, 1953, « L’existentialisme et le droit », Revue française de science politique, troisième année, numéro 1, pp. 57-68.

CHENOT Bernard, 1950, « La notion de service public dans la jurisprudence économique du Conseil d’État », Études et documents du Conseil d’État, numéro 4, pp. 77-83.

CHEVALIER Jean-Marie, EKELAND Ivar et FRISON-ROCHE Marie-Anne (Dir.), 1999, L’idée du service public est-elle encore soutenable ? , Paris, PUF.

CHEVALLIER Jacques (Dir.), 1978, Variations autour de l’idéologie de l’intérêt général (volume 1), Paris, PUF.

CHEVALLIER Jacques (Dir.), 1979, Variations autour de l’idéologie de l’intérêt général (volume 2), Paris, PUF.

CHEVALLIER Jacques (Dir.), 1992, La solidarité : un sentiment républicain ?, Paris, PUF.

CHEVALLIER Jacques, 1976, « Essai sur la notion juridique de service public », Publications de la faculté de droit d’Amiens, numéro 7, pp. 136-161.

CHEVALLIER Jacques, 2008 [1987], Le service public, Paris, PUF, collection « Que sais-je ? ».

CINTURA Paul, 1969, La pensée politique de Léon Duguit, Paris, Bière.

COHEN Élie, 1996, « Ne pas confondre service public avec service du public », Chroniques économiques, 15 mars 1996, pp. 84-91.

COHEN Évelyne et MONNIER Gérard (Dir.), 2013, La République et ses symboles : un territoire de signes, Paris, Publications de la Sorbonne.

COMMAILLE Jacques (Dir.), 2004, « La place du droit dans l’œuvre de Pierre Bourdieu », Droit et société, numéros 56-57.

CONSEIL D’ÉTAT, 1999, Réflexions sur l’intérêt général (Rapport public 1999), Paris, La Documentation française.

CONSEIL D’ÉTAT, 1994, Service public, services publics : déclin ou renouveau ? (Rapport public 1994), Paris, La Documentation française.

CONTAMIN Jean-Gabriel, SAADA Emmanuelle, SPIRE Alexis et WEIDENFELD Katia (Dir.), 2009, Le recours à la justice administrative : pratiques des usagers et usages des institutions, Paris, La Documentation française.

D’EICHTAL Eugène, 1903, « Solidarité sociale et solidarisme », Revue politique et parlementaire, juillet 1903, pp. 97-116.

DARD Olivier et MARGAIRAZ Michel (Dir.),2005, « Le service public, l’économie, la République (1780-1960) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, numéro 52-3, juillet-septembre 2005.

DARDOT Pierre, LAVAL Christian, 2014, Commun. Essai sur la révolution au XXIème siècle, Paris, La Découverte, 593 p.

DE CORAIL Jean-Louis, 1977, « L’identification du service public dans la jurisprudence administrative », dans Mélanges Georges Burdeau, Paris, LGDJ, pp. 789-797.

DE CORAIL Jean-Louis, 1954, La crise de la notion juridique de service public en droit administratif français, Paris, LGDJ.

DE LA PRADELLE Paul, 1934, « La notion de service public », Revue critique de législation et de jurisprudence, pp. 451-457.

DE LAUBADERE André, 1961, « Revalorisations récentes de la notion de service public en droit administratif français », Actualité juridique, pp. 591-599.

DEMICHEL André, 1978, Le droit administratif en France : essai de réflexion théorique, Paris, LGDJ.

DIDRY Claude, 2005, « Léon Duguit, ou le service public en action », Revue d’histoire moderne et contemporaine, numéro 3, pp. 88-97.

DIDRY Claude, 1990, « De l’État aux groupes professionnels : les itinéraires croisés de Léon Duguit et Émile Durkheim au tournant du siècle », Genèses, décembre 1990, pp. 5-28.

DONZELOT Jacques, 1984, L’invention du social : essai sur le déclin des passions politiques, Paris, Fayard.

DUBOIS Françoise, ENGUÉLÉGUÉLÉ Maurice, LEFEVRE Géraldine et LOISELLE Marc, 1993, « La contestation du droit administratif dans le champ intellectuel et politique » in CHEVALLIER Jacques (Dir.), Le droit administratif en mutation, Paris, PUF.

DUBOIS Vincent, 2010, La vie au guichet : relation administrative et traitement de la misère, Paris, Economica.

DUGUIT Léon, 1907, « De la situation des particuliers à l’égard des services publics », Revue du droit public, pp. 411-439.

DUGUIT Léon, 1894, « Des fonctions de l’État moderne : étude de sociologie juridique », Revue internationale de sociologie, pp. 161-197.

DUGUIT Léon, 1889, « Le droit constitutionnel et la sociologie », Revue internationale de l’enseignement, 15 novembre 1889, pp. 3-24.

DUGUIT Léon, 1911, « Les Monts-de-Piété sont-ils des établissements publics de bienfaisance ou d’assistance ? », Revue du droit public, pp. 566-571.

DUGUIT Léon, 1910, « Les services publics et les particuliers », Rapport au congrès des sciences administratives de Bruxelles de 1910.

DUGUIT Léon, 2003 [1901], L’État, le droit objectif et la loi positive, Paris, Dalloz.

DUGUIT Léon, 2003 [1903], L’État, les gouvernants et les agents, Paris, Dalloz.

DUGUIT Léon, 1930 [1911], Traité de droit constitutionnel, Paris, De Boccard.

DURKHEIM Émile, 1890, « Les principes de 1789 et la sociologie », Revue internationale de l’enseignement, 1890, XIX, pp. 450-456.

DURKHEIM Émile, 1975, Textes, Paris, Éditions de Minuit.

DURKHEIM Émile, 2007 [1893], De la division du travail social, Paris, PUF.

DURKHEIM Émile, 2009 [1894], Les règles de la méthode sociologique, Paris, Payot.

EDELMAN Bernard, 2007, Quand les juristes inventent le réel, Paris, Hermann.

ELIAS Norbert, 1974 [1969], La société de cour, traduction de X, Paris, Calmann-Lévy.

ESPAGNO Delphine, 1998, Essai de refondation de la notion de service public en droit administratif français, Toulouse, thèse.

ESPUGLAS Pierre, 2002 [1998], Le service public, Paris, Dalloz.

FABIANI Jean-Louis, 1988, Les philosophes de la République, Paris, Éditions de Minuit.

FAGGION Lucien et VERDON Laure, 2010, Le don et le contre-don : usages et ambiguïtés d’un paradigme anthropologique à l’époque médiévale et moderne, Aix-en-Provence, Publications de l’université de Provence.

FASSIN Didier, BOUAGGA Yasmine, COUTANT Isabelle, EIDELIMAN Jean-Sébastien, FERNANDEZ Fabrice, FISCHER Nicolas, KOBELINSKY Carolina, MAKAREMI Chowra, MAZOUZ Sarah, ROUX Sébastien, 2013, Juger, Réprimer, Accompagner. Essai sur la morale de l’État, Paris, Seuil, 313 p.

FERRAT André, 1945, La République à refaire, Paris, Gallimard.

FEYNIE Michel, 2001, Anthropologie de l’adhésion : enquête sur le discours des dirigeants d’une entreprise publique, thèse d’anthropologie sociale et culturelle, université Bordeaux-2, 707 p.

FEYNIE Michel, 2010, Les maux du management. Chronique anthropologique d’une entreprise publique, Lormont, Le bord de l’eau, 176 p.

FOUILLÉE Alfred, 1884, La propriété sociale et la démocratie, Paris, Hachette.

FRANÇOIS Bastien, 1993, « Du juridictionnel au juridique » in CHEVALLIER Jacques (dir.), Droit et politique, Paris, PUF, pp. 201-225.

GAÏTI Brigitte, 1989, « Histoire d’une renaissance : l’esprit du service public », Politix, numéro 6, printemps 1989, pp. 61-67.

GALLENGA Ghislaine (Dir.), 2012, De la porosité des secteurs public et privé. Une anthropologie du service public en Méditerranée, préface de Dionigi Albera, Presses universitaires de Provence, coll. Travail et gouvernance, 322 p.

GALLENGA Ghislaine, 2011, Le Feu aux poudres. Une ethnologie de la « modernisation » du service public, Paris Éditions du CTHS, coll. Le regard de l’ethnologue, n° 25, 303 p.

GAUDEMET Yves-Henri, 1970, Les juristes et la vie politique de la troisième République, Paris, PUF.

GAZIER François, 1956,  « Le chœur à deux voix de la doctrine et de la jurisprudence », Études et documents du Conseil d’État, pp. 156-158.

GIDE Charles, 2001, Coopération et économie sociale, Paris, L’Harmattan.

GRÉGOIRE Roger, 1948, « Les données d’une politique de la fonction publique », Revue administrative, novembre-décembre 1948, pp. 12-15.

GRÉGOIRE Roger, 1954, La fonction publique, Paris, Armand Colin.

GUGLIELMI Gilles (Dir.), 2004, Histoire et service public, Paris, PUF.

GUGLIELMI Gilles et KOUBI Geneviève, 2003, La gratuité, une question de droit ?, Paris, L’Harmattan.

GUGLIELMI Gilles et KOUBI Geneviève, 2011, Droit du service public, Paris, Montchrestien.

GUINARD Dorian, 2011, Réflexions sur la construction d’une notion juridique : l’exemple de la notion de services d’intérêt général, Paris, L’Harmattan.

HABERMAS Jurgen, 1988 [1962], L’espace public : archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise, Paris, Payot.

HALÉVY Daniel, 1934, La République des comités, Paris, Grasset.

HARDIN Garret, 1968, The Tragedy of the Commons, Science, vol. 162, n° 3859, pp. 1243–1248.

HAURIOU Maurice, 1916, « CE, 07 avril 1916, Astruc », Recueil Sirey, pp.49-50.

HAURIOU Maurice, 1911, « Les idées de M. Duguit », Revue académique de législation de Toulouse, pp. 40 et suivantes.

HAURIOU Maurice, 2008, Écrits sociologiques, Paris, Dalloz.

HAURIOU Maurice, 1929, La jurisprudence administrative de 1892 à 1929, Paris, Sirey.

HAURIOU Maurice, 1900, Précis de droit administratif et de droit public général, Paris, Larose.

HAURIOU Maurice, 1927 [1892], Précis de droit administratif, Paris, Sirey.

HEGEL Friedrich, 1999 [1821], Principes de la philosophie du droit, traduction de Jean-Louis Vieillard-Baron, Paris, GF Flammarion.

HÉLY Matthieu, 2008, « L’économie sociale et solidaire n’existe pas », La vie des idées, février 2008, pp. 1-14.

HÉNAFF Marcel, 2002, Le prix de la vérité : le don, l’argent, la philosophie, Paris, Seuil.

HERRERA Carlos Miguel (Dir.), 2003, Les juristes face au politique : le droit, la gauche, la doctrine sous la troisième République (tome I), Paris, Kimé.

HERRERA Carlos Miguel (Dir.), 2005, Les juristes face au politique : le droit, la gauche, la doctrine sous la troisième République (tome II), Paris, Kimé.

HERTZOG Robert, 1972, Recherches sur la gratuité et la non-gratuité des services publics, Strasbourg, thèse.

HESS Charlotte, OSTROM Elinor (Ed.), 2011, Understanding Knowledge as a Commons. From Theory to Practice, Cambridge, London, The MIT Press, 367 p.

HOOCK Jochen, 1970, Le problème de la réforme de l’État en France, 1880-1935, Paris, Presses de la FNSP.

JAMIN Christophe et JESTAZ Philippe, 2004, La doctrine, Paris, Dalloz.

JEANJEAN Agnès, 2006, Basses Œuvres : Une ethnologie du travail dans les égouts, Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques, 280 p.

JEANJEAN Agnès, 2007 : « Waste and Powers : Political and Symbolics effects Due to Privatization of Urban Sanitation Services”, Anthropology of the Middle East, n° 1-2 : 108-114.

JÈZE Gaston, 1952, « Collaboration du Conseil d’État et de la doctrine dans l’élaboration du droit administratif français », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, pp. 347-351.

JÈZE Gaston, 2005 [1904], Les principes généraux du droit administratif (volume 1), Paris, Dalloz.

JÈZE Gaston, 2004 [1904], Les principes généraux du droit administratif (volume 2), Paris, Dalloz.

JÈZE Gaston, 2004 [1904], Les principes généraux du droit administratif (volume 3), Paris, Dalloz.

JONES Stuart, 1993, The French State in question: public law and political argument in the Third Republic, Cambridge, Cambridge University Press.

JOURDAN Philippe, 1987, « La formation du concept de service public », Revue du droit public, pp. 89-118.

JUVIGNY Pierre, 1952, « Un grand commissaire du gouvernement : Léon Blum », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, pp. 337-340.

KANTOROWICZ Ernst, 1989 [1957], Les deux corps du roi : essai sur la théologie politique au Moyen Âge, traduction de Jean-Philippe et Nicole Genet, Paris, Gallimard.

KAUL Inge, GRUNBERG Isabelle, STERN A. Marc (Dir.), 2002, Les biens publics mondiaux. La coopération internationale au XXIème siècle, Paris Economica, 272 p.

KESSLER Marie-Christine, 1968, Le Conseil d’État, Paris, Armand Colin.

L’HUILLIER Jean, 1955, « A propos de la crise de la notion de service public », Recueil Dalloz, chronique XXII, pp. 119-123.

L’HUILLIER Jean, 1957, « Nouvelles réflexions sur le service public », Recueil Dalloz, chronique XVI, pp. 91-96.

LAFAYE Françoise, 1994, Une centrale pas très… nucléaire. Revendications territoriales et processus identitaires lors de l’implantation de la centrale nucléaire du Blayais à Braud-et Saint Louis. Thèse de doctorat, Univ. De Paris X-Nanterre, décembre. (Dir. Georges AUGUSTINS) ; 2 tomes, 494 p.

LAFERRIÈRE Édouard, 1998 [1886], Traité de la juridiction administrative et des recours contentieux, Paris, LGDJ.

LAROQUE Pierre, 1933, Les usagers des services publics industriels en France, Paris, Sirey.

LATOUR Bruno, 2002, La fabrique du droit : une ethnographie du Conseil d’État, Paris, La Découverte.

LATOURNERIE Roger, 1960, « Sur un Lazare juridique, bulletin de santé de la notion de service public », Études et documents du Conseil d’État, pp. 61-159.

LAUFENBURGER Henry, 1939, L’intervention de l’État en matière économique, Paris, LGDJ.

LE BÉGUEC Gilles, 1993, Barreau, politique et culture à la Belle Époque, Limoges, Presses universitaires de Limoges.

LE BÉGUEC Gilles, 2003, La République des avocats, Paris, Armand Colin.

LE MASNE Pierre, 2007, Les services publics : approches économiques et enjeux sociaux, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

LEVY-LEBOYER Maurice, LESCURE Michel et PLESSIS Alain (Dir.), 2006, L’impôt en France au dix-neuvième et vingtième siècle, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France.

LIET-VEAUX Georges, 1961, « La théorie du service public, crise ou mythe ? », Revue administrative, mai-juin 1961, pp. 104-112.

LOCHAK Danièle, 1993, « Réflexions sur les fonctions sociales de la responsabilité administrative » in CHEVALLIER Jacques (Dir.), Le droit administratif en mutation, Paris, PUF.

LOP Maurice, 1950, La notion de service public, Grenoble, thèse.

LORDON Frédéric, 2002, La politique du capital, Paris, Odile Jacob.

LORDON Frédéric, 2006, L’intérêt souverain – Essai d’anthropologie économique, Paris, La Découverte.

MARKOVITCH Milan, 1933, La doctrine sociale de Duguit, Paris, Bossuet.

MARX Karl, 1993 [1867], Le capital, livre I, traduction de Jean-Pierre Lefebvre et alii, Paris, PUF.

MARX Karl, 1998 [1844], Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel, traduction de Jules Molitor, Paris, Allia.

MASPÉTIOL Roland, 1944, « La notion de service d’intérêt public et la théorie juridique des institutions corporatives », Recueil Dalloz, pp. 226-234.

MATHIEU Bertrand et VERPEAUX Michel, 1996, La République en droit français, Paris, Économica.

MAUSS Marcel, 1997, Écrits politiques, Paris, Fayard.

MAUSS Marcel, 2007 [1925], Essai sur le don, introduction de Florence Weber, Paris, PUF.

MELLERAY Fabrice (Dir.), 2011, Autour de Léon Duguit, Paris, LGDJ.

MELLERAY Fabrice, 2001, « École de Bordeaux, école du service public et école duguiste », Revue du droit public, pp. 1887-1905.

MESTRE Jean-Louis, 1989, « La notion de service public d’après les débats de l’Assemblée constituante », Études et documents du Conseil d’État, pp. 187-209.

MESTRE Jean-Louis, 1985, Introduction historique au droit administratif français, Paris, PUF.

MEURET Bernard, 1982, Le socialisme municipal : Villeurbanne 1880-1982, Lyon, Presses universitaires de Lyon.

MILET Marc, 1996, La faculté de droit de Paris face à la vie politique, de l’affaire Scelle à l’affaire Jèze (1925-1936), Paris, LGDJ.

MILET Marc, 2000, Les professeurs de droit citoyens. Entre ordre juridique et espace public, contribution à l’étude des interactions entre les débats et les engagements des juristes français (1914-1995), thèse, Paris.

MORANGE Georges, 1947, « Le déclin de la notion juridique de service public », Recueil Dalloz, chronique XII, pp. 45-48.

NICOLET Claude, 1982, L’idée républicaine en France, Paris, Gallimard.

NIZARD Lucien, 1977, « À propos de la notion de service public : mythes étatiques et représentations sociales », Mélanges Eisenmann, Paris, Cujas, pp. 91 et suivantes.

NIZARD Lucien, 1964, « À propos de la notion de service public : un juge qui veut gouverner », Recueil Dalloz, chronique XXI, pp. 147-154.

NORA Simon, 1986, « Servir l’État. Entretien avec Marcel Gauchet », Le débat, numéro 40, mai-septembre 1986, pp. 85-112.

OBERDORFF Henri, 1998, « Signification de la notion de “service public à la française” » in KOVAR Robert et SIMON Denys (Dir.), Service public et communauté européenne : entre l’intérêt général et le marché, actes du colloque de Strasbourg, La Documentation française, tome II, pp. 89-102

OSTROM Elinor, 1990, Governing the Commons: The Evolution of Institutions for Collective Action, Cambridge, Cambridge University Press, 280p.

OSTROM Elinor, 2010, Gouvernance des biens communs. Pour une nouvelle approche des ressources naturelles, Bruxelles, De Boeck, 301 p.

OULÈS Firmin, 1951, « Caractéristiques et portée de la notion économique de “service public”, Revue des sciences économiques, pp. 1-64.

PAYRE Renaud et POLLET Gilles, 2013, Sociohistoire de l’action publique, Paris, La Découverte.

PHILIPPE Marcel, 1906, « Le Conseil d’État et ses tendances actuelles », Revue du droit public, pp. 79-89.

PIKETTY Thomas, 2001, Les hauts revenus en France : inégalités et redistribution (1901-1998), Paris, Grasset.

PIKETTY Thomas, 2013, Le capital au vingtième siècle, Paris, Éditions du Seuil.

PIROU Gaétan, 1933, « Léon Duguit et l’économie politique », Revue d’économie politique, pp. 55 et suivantes.

PISIER-KOUCHNER Evelyne, Le service public dans la théorie de l’État de Léon Duguit, Paris, LGDJ, 1972

PONTIER Jean-Marie, 1996, « Sur la conception française du service public », Recueil Dalloz, chronique, pp. 9-18.

RAINAUD Jean-Marie, 1999, La crise du service public français, Paris, PUF, collection « Que sais-je ? ».

RANGEON François, 1986, L’idéologie de l’intérêt général, Paris, Economica.

REDOR Marie-Joëlle, 1992, De l’État légal à l’État de droit : l’évolution des conceptions de la doctrine publiciste française (1879-1914), Paris, Economica.

RIGAUDIÈRE Albert, 1997, « Pratique politique et droit public dans la France des quatorzième et quinzième siècles », Archives de philosophie du droit, numéro 41, pp. 83-114.

RIVERO Jean, 1951, « Apologie pour les faiseurs de système », Recueil Dalloz, chronique XXIII, pp. 99-102.

RIVERO Jean, « Hauriou et l’avènement de la notion de service public », Mélanges Mestre, pp. 461-471.

RIVERO Jean, 1955, « Jurisprudence et doctrine dans l’élaboration du droit administratif », Études et documents du Conseil d’État, pp. 27-36.

ROCHE Jean, 1962, « Réflexions sur le pouvoir normatif de la jurisprudence », Actualité juridique du droit administratif, octobre 1962, pp. 532 et suivantes.

ROLLAND Louis, 1940, Notions générales sur les services publics, Paris, Les cours du droit.

ROUSSELLIER Nicolas, 1997, Le Parlement de l’éloquence : la souveraineté de la délibération au lendemain de la Grande guerre, Paris, Presses de Sciences-po.

SACRISTE Guillaume, 2011, La République des constitutionnalistes : professeurs de droit et légitimation de l’État en France (1870-1914), Paris, Presses de Sciences-po.

SANDEVOIR Pierre, 1974, « Les vicissitudes de la notion de service public industriel et commercial », in Mélanges Stassinopoulos, Paris, LGDJ, pp. 317 et suivantes.

SIMMEL Georg, 2007 [1900], Philosophie de l’argent, Paris, PUF.

SPITZ Jean-Fabien, 2005, Le moment républicain en France, Paris, Gallimard.

STIRN Bernard, 1993, « Sur la conception française du service public », Cahiers juridiques de l’électricité et du gaz, juin 1993, pp. 299-305.

TEISSIER Georges, 2009 [1906], La responsabilité de la puissance publique, Paris, La mémoire du droit.

THIBAULT Marie-Noëlle, 1975, La question du rachat des chemins de fer dans l’idéologie républicaine du dix-neuvième siècle (1832-1883), thèse, Dijon.

TOCQUEVILLE Alexis, 1981 [1835], De la démocratie en Amérique, volume 1, Paris, GF-Flammarion.

TOCQUEVILLE Alexis, 1981 [1840], De la démocratie en Amérique, volume 2, Paris, GF-Flammarion.

TODESCHINI G, 2008, « Le « bien commun » de la civitas christiana dans la tradition textuelle franciscaine (XIIIème-XVème siècle) », in BRESC H., DAGHER G., VEAUVY C. (Dir.), 2008, Politique et Religion en Méditerranée. Moyen Âge et époque contemporaine, Paris, Bouchène, 265-304.

TOPALOV Christian (Dir.), 1999, Laboratoires du nouveau siècle : la nébuleuse réformatrice et ses réseaux en France (1880-1914), Paris, Éditions de l’EHESS.

TOUZEIL-DIVINA Mathieu, 2009, La doctrine publiciste (1800-1880), Paris, Éditions La mémoire du droit.

TRÉVOUX François, 1938, « La notion économique de service public », Revue d’économie politique, tome LII, pp. 374 et suivantes.

TRUCHET Didier, 1982, « Nouvelles récentes d’un illustre vieillard : label de service public et statut de service public », Actualité juridique du droit administratif, pp. 427-439.

VALETTE Jean-Paul, 2000, Le service public à la française, Paris, Ellipses.

VEDEL Georges, 1954, « Les bases constitutionnelles du droit administratif », Études et documents du Conseil d’État, 1954, numéro 8, pp. 21-53.

VEYNE Paul, 1976, Le pain et le cirque : sociologie historique d’un pluralisme politique, Paris, Éditions du Seuil.

VILLAIN-COURRIER Anne-Elisabeth, 2004, Contribution générale à l’étude de l’éthique du service public en droit anglais  et français comparé, Paris, Dalloz.

VINCENT Gilbert, 1998, Services publics, solidarité et citoyenneté, Paris, L’Harmattan.

VLACHOS Georges, 1978, « Fondements et fonction de la notion de service public », Recueil Dalloz, pp. 257-262

WALINE Marcel, 1952, « L’action du Conseil d’État dans la vie française », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, pp. 134-136.

WALINE Marcel, 1948, « Vicissitudes récentes de la notion de service public », Revue administrative, pp. 23 et suivantes.

WEBER Max, 1995, Économie et société, traduction de Julien Freud et alii, Paris, Pocket.

WEBER Max, 1986, Sociologie du droit, traduction de Jacques Grosclaude, Paris, PUF, 1986

WEIDENFELD Katia, 2010, Histoire du droit administratif du quatorzième siècle à nos jours, Paris, Economica.

WEIL Éric, 1994 [1950], Hegel et l’État, Paris, Vrin.

 

Droit

Ouvrages et chapitres d’ouvrages sur le Conseil d’État, le droit administratif et la notion de service public dans sa dimension juridique

 

BAUBY Pierre, Service public, services publics, Paris, La Documentation française, 2011

BIGOT Grégoire, « L’intérêt à agir des fonctionnaires devant le Conseil d’État durant les premières années de la troisième République » in LE CROM Jean-Pierre (dir.), Les acteurs de l’histoire du droit du travail, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2004, pages 213-225

CHAVANON Christian, Essai sur la notion et le régime du service public industriel et commercial, Bordeaux, thèse, 1939

CHEVALLIER Jacques, Le service public, Paris, PUF, collection « Que sais-je ? », 2008 [1987]

CHEVALIER Jean-Marie, EKELAND Ivar et FRISON-ROCHE Marie-Anne (dir.), L’idée du service public est-elle encore soutenable ?, Paris, PUF, 1999

CONSEIL D’ÉTAT, Service public, services publics : déclin ou renouveau ? (Rapport public 1994), Paris, La Documentation française, 1994

DEMICHEL André, Le droit administratif en France : essai de réflexion théorique, Paris, LGDJ, 1978

ESPAGNO Delphine, Essai de refondation de la notion de service public en droit administratif français, Toulouse, thèse, 1998

ESPUGLAS Pierre, Le service public, Paris, Dalloz, 2002 [1998]

GUGLIELMI Gilles (dir.), Histoire et service public, Paris, PUF, 2004

GUGLIELMI Gilles et KOUBI Geneviève, Droit du service public, Paris, Montchrestien, 2011

GUINARD Dorian, Réflexions sur la construction d’une notion juridique : l’exemple de la notion de services d’intérêt général, Paris, L’Harmattan, 2011

KESSLER Marie-Christine, Le Conseil d’État, Paris, Armand Colin, 1968

LAFERRIÈRE Edouard, Traité de la juridiction administrative et des recours contentieux, Paris, LGDJ, 1998 [1886]

LAROQUE Pierre, Les usagers des services publics industriels en France, Paris, Sirey, 1933

LATOUR Bruno, La fabrique du droit : une ethnographie du Conseil d’État, Paris, La Découverte, 2002

LOP Maurice, La notion de service public, Grenoble, thèse, 1950

MESTRE Jean-Louis, Introduction historique au droit administratif français, Paris, PUF, 1985

OBERDORFF Henri, « Signification de la notion de “service public à la française” » in KOVAR Robert et SIMON Denys (dir.), Service public et communauté européenne : entre l’intérêt général et le marché, actes du colloque de Strasbourg, La Documentation française, 1998, tome II, pages 89-102

RAINAUD Jean-Marie, La crise du service public français, Paris, PUF, collection « Que sais-je ? », 1999

SANDEVOIR Pierre, « Les vicissitudes de la notion de service public industriel et commercial », in Mélanges Stassinopoulos, Paris, LGDJ, 1974, pages 317 et suivantes

TEISSIER Georges, La responsabilité de la puissance publique, Paris, La mémoire du droit, 2009 [1906]

VALETTE Jean-Paul, Le service public à la française, Paris, Ellipses, 2000

VILLAIN-COURRIER Anne-Elisabeth, Contribution générale à l’étude de l’éthique du service public en droit anglais  et français comparé, Paris, Dalloz, 2004

WEIDENFELD Katia, Histoire du droit administratif du quatorzième siècle à nos jours, Paris, Économica, 2010

 

Articles sur le Conseil d’État, le droit administratif et la notion de service public dans sa dimension juridique

 

AMSELEK Paul, « Le service public et la puissance publique », Actualité juridique du droit administratif, 1968, pages 492-514

BIENVENU Jean-Jacques, « Le droit administratif : une crise sans catastrophe », Droits : revue française de théorie, de philosophie et de cultures juridiques, numéro 4, 1986, pages 93-98

BIGOT Grégoire, « Les mythes fondateurs du droit administratif », Revue française de droit administratif, 2000, pages 527-536

BIGOT Grégoire, « Les faillites conceptuelles de la notion de service public en droit administratif », Revue française de droit administratif, 2008, pages 1-6

BOITEAU Claudie, « Vers une définition du service public ? », Revue française de droit administratif, 2007, pages 803-810

CHAPUS René, « Le service public et la puissance publique », Revue du droit public, 1968, pages 235-282

CHENOT Bernard, « La notion de service public dans la jurisprudence économique du Conseil d’État », Études et documents du Conseil d’État, 1950, numéro 4, pages 77-83

CHEVALLIER Jacques, « Essai sur la notion juridique de service public », Publications de la faculté de droit d’Amiens, 1976, numéro 7, pages 136-161

COHEN Élie, « Ne pas confondre service public avec service du public », Chroniques économiques, 15 mars 1996, pages 84-91

DE CORAIL Jean-Louis, « L’identification du service public dans la jurisprudence administrative », dans Mélanges Georges Burdeau, Paris, LGDJ, 1977, pages 789-797

DE LA PRADELLE Paul, « La notion de service public », Revue critique de législation et de jurisprudence, 1934, pages 451-457

DE LAUBADERE André, « Revalorisations récentes de la notion de service public en droit administratif français », Actualité juridique, 1961, pages 591-599

JOURDAN Philippe, « La formation du concept de service public », Revue du droit public, 1987, pages 89-118

LATOURNERIE Roger, « Sur un Lazare juridique, bulletin de santé de la notion de service public », Études et documents du Conseil d’État, 1960, pages 61-159

L’HUILLIER Jean, « A propos de la crise de la notion de service public », Recueil Dalloz, 1955, chronique XXII, pages 119-123

L’HUILLIER Jean, « Nouvelles réflexions sur le service public », Recueil Dalloz, 1957, chronique XVI, pages 91-96

LIET-VEAUX Georges, « La théorie du service public, crise ou mythe ? », Revue administrative, mai-juin 1961, pages 104-112

MASPÉTIOL Roland, « La notion de service d’intérêt public et la théorie juridique des institutions corporatives », Recueil Dalloz, 1944, pages 226-234

MELLERAY Fabrice, « École de Bordeaux, école du service public et école duguiste », Revue du droit public, 2001, pages 1887-1905

MESTRE Jean-Louis, « La notion de service public d’après les débats de l’Assemblée constituante », Études et documents du Conseil d’État, 1989, pages 187-209

MORANGE Georges, « Le déclin de la notion juridique de service public », Recueil Dalloz, 1947, chronique XII, pages 45-48

NIZARD Lucien, « A propos de la notion de service public : un juge qui veut gouverner », Recueil Dalloz, 1964, chronique XXI, pages 147-154

NIZARD Lucien, « A propos de la notion de service public : mythes étatiques et représentations sociales », Mélanges Eisenmann, Paris, Cujas, 1977, pages 91 et suivantes

PHILIPPE Marcel, « Le Conseil d’État et ses tendances actuelles », Revue du droit public, 1906, pages 79-89

PONTIER Jean-Marie, « Sur la conception française du service public », Recueil Dalloz, 1996, chronique, pages 9-18

STIRN Bernard, « Sur la conception française du service public », Cahiers juridiques de l’électricité et du gaz, juin 1993, pages 299-305

TRUCHET Didier, « Nouvelles récentes d’un illustre vieillard : label de service public et statut de service public », Actualité juridique du droit administratif, 1982, pages 427-439

VEDEL Georges, « Les bases constitutionnelles du droit administratif », Études et documents du Conseil d’État, 1954, numéro 8, pages 21-53

VLACHOS Georges, « Fondements et fonction de la notion de service public », Recueil Dalloz, 1978, pages 257-262

WALINE Marcel, « Vicissitudes récentes de la notion de service public », Revue administrative, 1948, pages 23 et suivantes

WALINE Marcel, « L’action du Conseil d’État dans la vie française », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, 1952, pages 134-136

 

Ouvrages sur et des grands noms de la doctrine

 

ARNAUD André-Jean, Les juristes face à la société du dix-neuvième siècle à nos jours, Paris, PUF, 1975

AUDREN Frédéric, Les juristes et les mondes de la science sociale en France : deux moments de la rencontre entre droit et science sociale au tournant du dix-neuvième et du vingtième siècle, thèse, Université de Bourgogne, 2005

CARRÉ DE MALBERG Raymond, Contribution à la théorie générale de l’État, Paris, Dalloz, 2004 [1920]

CINTURA Paul, La pensée politique de Léon Duguit, Paris, Bière, 1969

DE CORAIL Jean-Louis, La crise de la notion juridique de service public en droit administratif français, Paris, LGDJ, 1954

DUGUIT Léon, Traité de droit constitutionnel, Paris, De Boccard, 1930 [1911]

DUGUIT Léon, L’État, le droit objectif et la loi positive, Paris, Dalloz, 2003 [1901]

DUGUIT Léon, L’État, les gouvernants et les agents, Paris, Dalloz, 2003 [1903]

GAUDEMET Yves-Henri, Les juristes et la vie politique de la troisième République, Paris, PUF, 1970

HAURIOU Maurice, Précis de droit administratif, Paris, Sirey, 1927 [1892]

HAURIOU Maurice, Précis de droit administratif et de droit public général, Paris, Larose, 1900

HAURIOU Maurice, La jurisprudence administrative de 1892 à 1929, Paris, Sirey, 1929

HAURIOU Maurice, Écrits sociologiques, Paris, Dalloz, 2008

HERRERA Carlos Miguel (dir.), Les juristes face au politique : le droit, la gauche, la doctrine sous la troisième République, Paris, Kimé, 2003 (tome I) et 2005 (tome II)

JÈZE Gaston, Les principes généraux du droit administratif, Paris, Dalloz, 2005 (volume 1) et 2004 (volumes 2 et 3) [1904]

MARKOVITCH Milan, La doctrine sociale de Duguit, Paris, Bossuet, 1933

MELLERAY Fabrice (dir.), Autour de Léon Duguit, Paris, LGDJ, 2011

MILET Marc, La faculté de droit de Paris face à la vie politique, de l’affaire Scelle à l’affaire Jèze (1925-1936), Paris, LGDJ, 1996

MILET Marc, Les professeurs de droit citoyens. Entre ordre juridique et espace public, contribution à l’étude des interactions entre les débats et les engagements des juristes français (1914-1995), thèse, Paris, 2000

PISIER-KOUCHNER Evelyne, Le service public dans la théorie de l’État de Léon Duguit, Paris, LGDJ, 1972

REDOR Marie-Joëlle, De l’État légal à l’État de droit : l’évolution des conceptions de la doctrine publiciste française (1879-1914), Paris, Économica, 1992

ROLLAND Louis, Notions générales sur les services publics, Paris, Les cours du droit, 1940

SACRISTE Guillaume, La République des constitutionnalistes : professeurs de droit et légitimation de l’État en France (1870-1914), Paris, Presses de Sciences-po, 2011

TOUZEIL-DIVINA Mathieu, La doctrine publiciste (1800-1880), Paris, Éditions La mémoire du droit, 2009

 

Articles sur et des grands noms de la doctrine

 

BEZIE Laurent, « Louis Rolland : théoricien oublié du service public », Revue du droit public, 2006, pages 847-879

DIDRY Claude, « Léon Duguit, ou le service public en action », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2005, numéro 3, pages 88-97

DUGUIT Léon, « Le droit constitutionnel et la sociologie », Revue internationale de l’enseignement, 15 novembre 1889, pages 3-24

DUGUIT Léon, « Des fonctions de l’État moderne : étude de sociologie juridique », Revue internationale de sociologie, 1894, pages 161-197

DUGUIT Léon, « De la situation des particuliers à l’égard des services publics », Revue du droit public, 1907, pages 411-439

DUGUIT Léon, « Les services publics et les particuliers », Rapport au congrès des sciences administratives de Bruxelles de 1910

DUGUIT Léon, « Les Monts-de-Piété sont-ils des établissements publics de bienfaisance ou d’assistance ? », Revue du droit public, 1911, pages 566-571

HAURIOU Maurice, « CE, 07 avril 1916, Astruc », Recueil Sirey, 1916, pages 49-50

HAURIOU Maurice, « Les idées de M. Duguit », Revue académique de législation de Toulouse, 1911, pages 40 et suivantes

PIROU Gaétan, « Léon Duguit et l’économie politique », Revue d’économie politique, 1933, pages 55 et suivantes

RIVERO Jean, « Hauriou et l’avènement de la notion de service public », Mélanges Mestre, pages 461-471

 

Ouvrages et chapitres d’ouvrage sur les rapports entre doctrine et jurisprudence

 

EDELMAN Bernard, Quand les juristes inventent le réel, Paris, Hermann, 2007

FRANÇOIS Bastien, « Du juridictionnel au juridique » in CHEVALLIER Jacques (dir.), Droit et politique, Paris, PUF, 1993, pages 201-225

JAMIN Christophe et JESTAZ Philippe, La doctrine, Paris, Dalloz, 2004

WEBER Max, Sociologie du droit, traduction de Jacques Grosclaude, Paris, PUF, 1986

 

Articles sur les rapports entre doctrine et jurisprudence

 

ARRIGHI Pascal, « Un commentateur des arrêts du Conseil d’Etat : Hauriou », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, 1952, pages 341-347

BOUTET Didier, GAZIER François, LETOURNEUR Maxime, « L’influence des idées du doyen Duguit sur la jurisprudence du Conseil d’État, Revue juridique et économique du Sud-Ouest, Congrès commémoratif du centenaire de la naissance de Léon Duguit, Bordeaux, 1959

CAHEN-SALVADOR Georges, « Un grand commissaire du gouvernement : Jean Romieu », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, 1952 pages 323-336

CHENOT Bernard, « L’existentialisme et le droit », Revue française de science politique, troisième année, numéro 1, 1953, pages 57-68

GAZIER François, « Le chœur à deux voix de la doctrine et de la jurisprudence », Études et documents du Conseil d’État, 1956, pages 156-158

JÈZE Gaston, « Collaboration du Conseil d’État et de la doctrine dans l’élaboration du droit administratif français », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, 1952, pages 347-351

JUVIGNY Pierre, « Un grand commissaire du gouvernement : Léon Blum », Le Conseil d’État : livre jubilaire pour commémorer son cent cinquantième anniversaire, Paris, Sirey, 1952, pages 337-340

RIVERO Jean, « Apologie pour les faiseurs de système », Recueil Dalloz, 1951, chronique XXIII, pages 99-102

RIVERO Jean, « Jurisprudence et doctrine dans l’élaboration du droit administratif », Études et documents du Conseil d’État, 1955, pages 27-36

ROCHE Jean, « Réflexions sur le pouvoir normatif de la jurisprudence », Actualité juridique du droit administratif, octobre 1962, pages 532 et suivantes

 

Ouvrages et chapitres d’ouvrages sur les usages sociaux du droit administratif, la bureaucratie, la haute fonction publique et la théorie générale de l’État

 

ARENDT Hannah, Journal de pensée, traduction de Sylvie Courtine-Denamy, Paris, Éditions du Seuil, 2005 [1969]

BARUCH Marc-Olivier et DUCLERT Vincent (dir.), Serviteurs de l’État : une histoire politique de l’administration française (1875-1945), Paris, La Découverte, 2000

BLOCH-LAINÉ François, Profession : fonctionnaire, Paris, Éditions du Seuil, 1976

BODIGUEL Jean-Luc, GARBAR Christian-Albert et SUPIOT Alain (dir.), Servir l’intérêt général, Paris, PUF, 2000

BOURDIEU Pierre, La noblesse d’État : grandes écoles et esprit de corps, Paris, Éditions de Minuit, 1989

BOURDIEU Pierre, « Les juristes, gardiens de l’hypocrisie collective » in CHAZEL François et COMMAILLE Jacques (dir.), Normes juridiques et régulation sociale, Paris, LGDJ, 1991, pages 95-99

BOURDIEU Pierre, Sur l’État, Paris, Éditions du Seuil, 2012

BRAS Jean-Philippe, Les approches théoriques de la fonction publique, thèse, Paris, 1985

CHAGNOLLAUD Dominique, Le premier des ordres : les hauts fonctionnaires, Paris, Fayard, 1989

CHARDON Henri, L’administration de la France, Paris, Perrin, 1908

CHARDON Henri, Le pouvoir administratif, Paris, Perrin, 1911

CHARLE Christophe, Les hauts fonctionnaires en France au dix-neuvième siècle, Paris, Gallimard, 1980

CHARLE Christophe, Les élites de la République (1880-1900), Paris, Fayard, 2006

CHEVALLIER Jacques (dir.), Variations autour de l’idéologie de l’intérêt général, Paris, PUF, 1978 (volume 1) et 1979 (volume 2)

CONSEIL D’ÉTAT, Réflexions sur l’intérêt général (Rapport public 1999), Paris, La Documentation française, 1999

CONTAMIN Jean-Gabriel, SAADA Emmanuelle, SPIRE Alexis et WEIDENFELD Katia (dir.), Le recours à la justice administrative : pratiques des usagers et usages des institutions, Paris, La Documentation française, 2009

DUBOIS Françoise, ENGUÉLÉGUÉLÉ Maurice, LEFEVRE Géraldine et LOISELLE Marc, « La contestation du droit administratif dans le champ intellectuel et politique » in CHEVALLIER Jacques (dir.), Le droit administratif en mutation, Paris, PUF, 1993

DUBOIS Vincent, La vie au guichet : relation administrative et traitement de la misère, Paris, Économica, 2010

GRÉGOIRE Roger, La fonction publique, Paris, Armand Colin, 1954

HEGEL Friedrich, Principes de la philosophie du droit, traduction de Jean-Louis Vieillard-Baron, Paris, GF Flammarion, 1999 [1821]

HOOCK Jochen, Le problème de la réforme de l’État en France, 1880-1935, Paris, Presses de la FNSP, 1970

KANTOROWICZ Ernst, Les deux corps du roi : essai sur la théologie politique au Moyen Age, traduction de Jean-Philippe et Nicole Genet, Paris, Gallimard, 1989 [1957]

LAUFENBURGER Henry, L’intervention de l’État en matière économique, Paris, LGDJ, 1939

LOCHAK Danièle, « Réflexions sur les fonctions sociales de la responsabilité administrative » in CHEVALLIER Jacques (dir.), Le droit administratif en mutation, Paris, PUF, 1993

MARX Karl, Le capital, livre I, traduction de Jean-Pierre Lefebvre et alii, Paris, PUF, 1993 [1867]

MARX Karl, Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel, traduction de Jules Molitor, Paris, Allia, 1998 [1844]

MATHIEU Bertrand et VERPEAUX Michel, La République en droit français, Paris, Économica, 1996

PAYRE Renaud et POLLET Gilles, Sociohistoire de l’action publique, Paris, La Découverte, 2013

RANGEON François, L’idéologie de l’intérêt général, Paris, Économica, 1986

TOCQUEVILLE Alexis, De la démocratie en Amérique, volume 1, Paris, GF-Flammarion, 1981 [1835]

TOCQUEVILLE Alexis, De la démocratie en Amérique, volume 2, Paris, GF-Flammarion, 1981 [1840]

WEBER Max, Économie et société, traduction de Julien Freud et alii, Paris, Pocket, 1995

WEIL Éric, Hegel et l’État, Paris, Vrin, 1994 [1950]

 

Articles et numéros spéciaux de revue sur la bureaucratie, la haute fonction publique et la théorie générale de l’État

 

BOURDIEU Pierre et BOLTANSKI Luc, « La production de l’idéologie dominante », Actes de la recherche en sciences sociales, volume 2, numéro 2-3, juin 1976, pages 3-73

BOURDIEU Pierre, « La force du droit : éléments pour une sociologie du champ juridique », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro 64, 1986, pages 3-19

BOURDIEU Pierre, « De la maison du roi à la raison d’État : un modèle de la genèse du champ bureaucratique », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro 118, 1997, pages 55-68

COMMAILLE Jacques (dir.), « La place du droit dans l’œuvre de Pierre Bourdieu », Droit et société, numéros 56-57, 2004

CHARLE Christophe, « Pour une histoire sociale des professions juridiques à l’époque contemporaine », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro 76-77, 1989, pages 117-119.

GAÏTI Brigitte, « Histoire d’une renaissance : l’esprit du service public », Politix, numéro 6, printemps 1989, pages 61-67

GRÉGOIRE Roger, « Les données d’une politique de la fonction publique », Revue administrative, novembre-décembre 1948, pages 12-15

NORA Simon, « Servir l’État. Entretien avec Marcel Gauchet », Le débat, numéro 40, mai-septembre 1986, pages 85-112

RIGAUDIÈRE Albert, « Pratique politique et droit public dans la France des quatorzième et quinzième siècles », Archives de philosophie du droit, numéro 41, 1997, pages 83-114

 

Ouvrages sur la République et la « philosophie » de la période républicaine

 

ANDREU Claire, LE VAN-LEMESLE Lucette et PROST Antoine, Les nationalisations de la Libération : de l’utopie au compromis, Paris, Presses de la FNSP, 1987

AUDIER Serge, Les théories de la République, Paris, La Découverte, 2004

AUDIER Serge, Léon Bourgeois : fonder la solidarité, Paris, Michalon, 2007

AUDREN Frédéric, HALPÉRIN Jean-Louis et STORA-LAMARRE Annie (dir.), La République et son droit (1870-1930), Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2011

BERSTEIN Serge et RUDELLE Odile (dir.), Le modèle républicain, Paris, PUF, 1992

BERSTEIN Serge et WINOCK Michel (dir.), L’invention de la démocratie (1789-1914), Paris, Éditions du Seuil, 2002

BORGETTO Michel, La notion de fraternité en droit public français. Le passé, le présent et l’avenir de la solidarité, Paris, LGDJ, 1993

BOURGEOIS Léon, Solidarité, Paris, Armand Colin, 1896

CASTEL Robert, Les métamorphoses de la question sociale : une chronique du salariat, Paris, Folio, 1995

CHARLE Christophe, La République des universitaires (1870-1940), Paris, Éditions du Seuil, 1994

CHEVALLIER Jacques (dir.), La solidarité : un sentiment républicain ?, Paris, PUF, 1992

COHEN Évelyne et MONNIER Gérard (dir.), La République et ses symboles : un territoire de signes, Paris, Publications de la Sorbonne, 2013

DURKHEIM Émile, Les règles de la méthode sociologique, Paris, Payot, 2009 [1894]

DURKHEIM Émile, De la division du travail social, Paris, PUF, 2007 [1893]

DURKHEIM Émile, Textes, Paris, Éditions de Minuit, 1975

FABIANI Jean-Louis, Les philosophes de la République, Paris, Éditions de Minuit, 1988

FERRAT André, La République à refaire, Paris, Gallimard, 1945

FOUILLÉE Alfred, La propriété sociale et la démocratie, Paris, Hachette, 1884

GIDE Charles, Coopération et économie sociale, Paris, L’Harmattan, 2001

HABERMAS Jurgen, L’espace public : archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise, Paris, Payot, 1988 [1962]

HALÉVY Daniel, La République des comités, Paris, Grasset, 1934

JONES Stuart, The French State in question: public law and political argument in the Third Republic, Cambridge, Cambridge University Press, 1993

LE BÉGUEC Gilles, Barreau, politique et culture à la Belle Époque, Limoges, Presses universitaires de Limoges, 1993

LE BÉGUEC Gilles, La République des avocats, Paris, Armand Colin, 2003

MAUSS Marcel, Écrits politiques, Paris, Fayard, 1997

MEURET Bernard, Le socialisme municipal : Villeurbanne 1880-1982, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1982

NICOLET Claude, L’idée républicaine en France, Paris, Gallimard, 1982

ROUSSELLIER Nicolas, Le Parlement de l’éloquence : la souveraineté de la délibération au lendemain de la Grande guerre, Paris, Presses de Sciences-po, 1997

SPITZ Jean-Fabien, Le moment républicain en France, Paris, Gallimard, 2005

THIBAULT Marie-Noëlle, La question du rachat des chemins de fer dans l’idéologie républicaine du dix-neuvième siècle (1832-1883), thèse, Dijon, 1975

TOPALOV Christian (dir.), Laboratoires du nouveau siècle : la nébuleuse réformatrice et ses réseaux en France (1880-1914), Paris, Éditions de l’EHESS, 1999

 

Articles et numéros spéciaux de revue sur la République et la « philosophie » de la période républicaine

 

DARD Olivier et MARGAIRAZ Michel (dir.), « Le service public, l’économie, la République (1780-1960) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, numéro 52-3, juillet-septembre 2005

DURKHEIM Émile, « Les principes de 1789 et la sociologie », Revue internationale de l’enseignement, 1890, XIX, pages 450-456

D’EICHTAL Eugène, « Solidarité sociale et solidarisme », Revue politique et parlementaire, juillet 1903, pages 97-116

DIDRY Claude, « De l’État aux groupes professionnels : les itinéraires croisés de Léon Duguit et Émile Durkheim au tournant du siècle », Genèses, décembre 1990, pages 5-28

 

Ouvrages sur l’impôt, le don et l’économie des biens symboliques

 

BAUDELOT Christian et Olga, Une promenade de santé, Paris, Stock, 2008

BOLTANSKI Luc, L’amour et la justice comme compétences. Trois essais de sociologie de l’action, Paris, Métailié, 1990

BOURDIEU Pierre, Raisons pratiques, Paris, Éditions du Seuil, 1994

BOUVIER Michel, Introduction au droit fiscal général et à la théorie de l’impôt, Paris, LGDJ, 2012

DONZELOT Jacques, L’invention du social : essai sur le déclin des passions politiques, Paris, Fayard, 1984

ELIAS Norbert, La société de cour, traduction de X, Paris, Calmann-Lévy, 1974 [1969]

FAGGION Lucien et VERDON Laure, Le don et le contre-don : usages et ambiguïtés d’un paradigme anthropologique à l’époque médiévale et moderne, Aix-en-Provence, Publications de l’université de Provence, 2010

GALLENGA Ghislaine (dir.), De la porosité des secteurs public et privé. Une anthropologie du service public en Méditerranée, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2012

GUGLIELMI Gilles et KOUBI Geneviève, La gratuité, une question de droit ?, Paris, L’Harmattan, 2003

HÉNAFF Marcel, Le prix de la vérité : le don, l’argent, la philosophie, Paris, Seuil, 2002

HERTZOG Robert, Recherches sur la gratuité et la non-gratuité des services publics, Strasbourg, thèse, 1972

LE MASNE Pierre, Les services publics : approches économiques et enjeux sociaux, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007

LEVY-LEBOYER Maurice, LESCURE Michel et PLESSIS Alain (dir.), L’impôt en France au dix-neuvième et vingtième siècle, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2006

LORDON Frédéric, La politique du capital, Paris, Odile Jacob, 2002

LORDON Frédéric, L’intérêt souverain – Essai d’anthropologie économique, Paris, La Découverte, 2006

MAUSS Marcel, Essai sur le don, introduction de Florence Weber, Paris, PUF, 2007 [1925]

PIKETTY Thomas, Les hauts revenus en France : inégalités et redistribution (1901-1998), Paris, Grasset, 2001

PIKETTY Thomas, Le capital au vingtième siècle, Paris, Éditions du Seuil, 2013

SIMMEL Georg, Philosophie de l’argent, Paris, PUF, 2007 [1900]

VEYNE Paul, Le pain et le cirque : sociologie historique d’un pluralisme politique, Paris, Éditions du Seuil, 1976

VINCENT Gilbert, Services publics, solidarité et citoyenneté, Paris, L’Harmattan, 1998

 

Articles sur l’impôt, le don et l’économie des biens symboliques

 

HÉLY Matthieu, « L’économie sociale et solidaire n’existe pas », La vie des idées, février 2008, pages 1-14

OULÈS Firmin, « Caractéristiques et portée de la notion économique de “service public”, Revue des sciences économiques, 1951, pages 1-64

TRÉVOUX François, « La notion économique de service public », Revue d’économie politique, 1938, tome LII, pages 374 et suivantes

Paul Sereni, « Pierre Dardot et Christian Laval, Commun. Essai sur la révolution au XXIe siècle »

1 Le dernier livre de Dardot et Laval a pour but, comme ils l’écrivent dans l’introduction, de « refonder le concept de commun ». D’une part, il s’agit d’articuler les pratiques contemporaines qui trouvent leur sens dans l’utilisation de ce concept et les institutions parfois très anciennes qui ont déjà donné un sens à ce même concept. D’autre part, il s’agit de faire du commun un principe de compréhension de l’action humaine et un principe réel d’action.

2 En s’en tenant ici à une formulation relativement large, on peut dire que le problème du commun est le problème de la possibilité de soustraire une chose à la propriété privée aussi bien qu’à la propriété publique, pour faire de cette chose un usage qui puisse bénéficier à tous ceux qui sont concernés. On voit qu’il y a ici deux aspects. Il s’agit, d’un côté, de refuser d’identifier ce qui est commun et ce qui est public, au sens de la propriété publique ou étatique et, de l’autre côté, de dégager le concept d’un usage commun et d’une activité ou d’une action communes.

3 Ainsi, la question recoupe naturellement des problématiques propres à plusieurs disciplines : l’économie politique, dans la mesure où elle s’occupe de la catégorie spécifique des biens communs, naturels ou produits par l’homme ; la sociologie, dans la mesure où elle a pour objet l’institution, à la fois comme réalité et comme concept ; la philosophie politique ou éthique sociale, dans la mesure où elle s’intéresse à l’action humaine ; enfin, le droit et la théorie du droit, dans la mesure où ceux-ci, en plus naturellement d’avoir pour objet la propriété privée, ont aussi pour objet les notions de choses communes et de choses sans maître. Un concept de commun spécifique va donc se trouver décliné et repris sous tous les angles signalés.

4 Le chapitre 1, qu’on peut considérer comme un chapitre préliminaire, a pour but principal de clarifier les usages de « commun » et « bien commun », en dissipant les équivoques et les glissements de sens, notamment celui qui consiste à passer subrepticement des « biens communs », au pluriel, au « bien commun », au singulier. Ce chapitre s’achève par la première formulation de la thèse de l’ouvrage, que la suite éclaircira : « Le commun est à penser comme co-activité, et non comme co-appartenance, copropriété ou copossession » (p. 48).

5 La première partie est consacrée à l’émergence du commun, à la fois comme réalité pratique et comme concept distinct. Notamment, le chapitre 2 traite des rapports entre communisme historique et commun pour montrer non seulement qu’ils sont distincts mais qu’ils s’opposent. Renoncer au communisme (historique) ne revient donc pas du tout à renoncer à la communauté, y compris à la communauté économique.

  • 1 Elinor Ostrom,Gouvernance des biens communs Pour une nouvelle approche des ressources naturelles((…)

6 Le chapitre 4, qui examine en détail l’étude des biens communs par l’économiste Elinor Ostrom, mérite, je crois, une attention toute particulière1. Si les auteurs reconnaissent à la lauréate du prix Nobel le mérite d’avoir dégagé un concept spécifique de bien qui n’est ni public, ni privé, ainsi qu’un concept spécifique de gestion commune de ce type de biens, ils jugent aussi que ces deux concepts limitent l’analyse, dans la mesure où ils proviennent du corpus de l’économie standard et de celui de la théorie des jeux. Le véritable mérite de cette approche est à leurs yeux d’avoir réintroduit le rôle fondamental des institutions dans la naissance et la gestion des communs. Cela pousse naturellement à préciser la notion d’institution.

7 C’est l’objet de la deuxième partie de l’ouvrage. Le chapitre 6, qui l’ouvre, récuse l’idée que le droit romain peut être essentiellement divisé en un droit public et un droit privé : il s’agirait là d’une reconstruction moderne. En réalité, le droit romain reconnaissait bien trois catégories d’objets : les choses publiques détenues par l’État, les choses privées ou privatisables, et les choses communes. En outre, ce même droit distinguait deux concepts de ce qui est public : la « propriété publique » et « l’usage public ». Enfin, il ressort de l’étude que c’est par une décision institutionnelle qu’une chose est posée comme commune, non en vertu de sa nature propre. Le texte appuie ainsi sur l’héritage du droit romain la thèse du rôle fondamental des institutions humaines dans la détermination de ce qui doit être commun.

8 Cette analyse juridique prépare directement aux deux idées centrales qui se retrouveront dans les « propositions » qui forment la dernière partie de l’ouvrage. D’un côté, s’il y a du commun, il ne faut pas le penser comme une chose ou un ensemble de choses détenus en communauté, au sens d’une copossession indivise ou d’une communauté des biens. De l’autre, on peut dégager le concept juridique d’un droit d’usage, distinct de ce que le droit nomme classiquement « usufruit », pour opposer ce droit à celui de la propriété (privée, naturellement, mais aussi publique).

9 Les auteurs en déduisent que ce qui est commun est « inappropriable » ou « hors-propriété », ce qui signifie, semble-t-il, que le commun ne peut être détenu, ni par l’Etat sous forme de propriété publique, ni par un ou plusieurs particuliers, sous forme de copropriété ou de communauté des biens : en effet, pour les auteurs, cette dernière forme de propriété indivise est simplement « une propriété privée soumise à la condition de l’accord des autres membres de la collectivité, au demeurant fort restreinte» (p. 249). Il en ressort qu’on ne peut pas penser le commun sous le concept de propriété, d’où l’emploi systématique du vocable, qui peut d’abord sembler mal convenir, d’« inappropriable » pour parler des choses communes et des activités de coopération qui nous lient à ces choses et, en même temps, nous lient aussi entre nous.

10 Le chapitre 10, qui clôt la deuxième partie, mérite, de nouveau, une attention particulière. S’appuyant sur les concepts formés par Castoriadis d’imagination sociale, d’imaginaire social et d’auto-institution, le texte cherche à montrer que le commun est le résultat d’une institution autonome de choses et de relations par l’activité d’un sujet collectif. Cette activité est naturellement une activité de création ou d’invention radicale, et cette dimension est nommée « praxis instituante». En essayant de simplifier le plus possible sans déformer, on peut dire que le concept de praxis ici ne doit pas être pris en un sens étroit : il englobe à la fois le faire, au sens de poiésis, et l’agir au sens de l’action de la volonté qui n’a pas pour but la fabrication d’un objet, mais le développement des facultés du sujet ou le perfectionnement de sa personne. Si elle est dite « instituante » (et non pas institutionnelle ou institutionnalisante), c’est précisément parce que cette praxis invente des institutions nouvelles (au lieu d’entrer dans des cadres déjà formés, d’adapter les institutions existantes à un donné nouveau ou de les modifier à la marge).

11 La troisième partie du livre entend répondre à la question qui clôt la précédente : « Dans quelle mesure peut-on dégager de ces analyses une “politique du commun” ? » (p. 451). Les auteurs soumettent ainsi neuf propositions politiques, qui se veulent à la fois des propositions principielles et des propositions institutionnelles, applicables au moins en droit. Chacune d’entre elles se veut aussi en même temps une réponse partielle au problème d’ensemble : la possibilité de « combattre le capitalisme en tournant le dos au communisme d’État » (p. 455). Plutôt que de toutes les reprendre, il a paru plus pertinent de ne retenir ici, pour les citer et les commenter brièvement, que les propositions qui se rapportent directement et évidemment à l’ensemble de ce qui précède.

12 La première proposition revendique une « politique du commun ». Elle aborde par là la question de la pertinence de la distinction ou de l’opposition du politique et du social. La deuxième soutient qu’il faut « opposer le droit d’usage à la propriété ». On retrouve naturellement ici la thèse centrale, signalée plus haut : ce qui est commun ne doit être ni compris ni institué à travers la catégorie de propriété. Il s’agit dès lors de critiquer la sphère de la production, des échanges et de l’entreprise dans la mesure où elle est encore largement dominée par le régime juridique de la propriété privée. La septième proposition, inférée de la distinction précédente entre public et commun, pose que les services publics doivent devenir des institutions du commun, au lieu d’être seulement des instruments de la puissance publique.

13 Enfin, un « post-scriptum » revient, à la fois, sur une possible redéfinition de la notion de révolution et sur la manière dont le néo-libéralisme s’est imposé comme modèle et comme pratique. Selon les auteurs, il a réussi à s’imposer avant tout par un système d’institutions encadrant les échanges marchands et les individus. Dardot et Laval montrent ainsi le lien entre leur analyse du commun comme institution et celle du capitalisme : si, en définitive, le néo-libéralisme est le produit d’une institution, il n’est pas impossible que le commun le soit également.

14 Le format de ce compte rendu ne nous a permis de rendre justice ni à la quantité des textes et des positions philosophiques et politiques que les auteurs discutent, ni à la richesse de la documentation, notamment juridique, sur laquelle ils s’appuient. L’une et l’autre participent cependant des mérites de ce volumineux ouvrage, qu’on peut avec quelque raison estimer très important, et qui bénéficie, en outre, d’une qualité de rédaction assez exceptionnelle.

Haut de page

NOTES

1 Elinor Ostrom, Gouvernance des biens communs Pour une nouvelle approche des ressources naturelles(Governing the commons. The evolution of institutions for collective action, 1990), sans mention du traducteur, révision scientifique de Laurent Baechler, Bruxelles, De Boeck, 2010.

Haut de page

POUR CITER CET ARTICLE

Référence électronique

Paul Sereni, « Pierre Dardot et Christian Laval, Commun. Essai sur la révolution au XXIe siècle », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2014, mis en ligne le 18 avril 2014, consulté le 15 mai 2014. URL : http://lectures.revues.org/14410

Références service public pluridisciplinaire

ABÉLÈS Marc, 1998, Du public au marchand. Antinomie ou compatibilité, Boulogne-Billancourt, Collection de la Mission de la Recherche de la Poste, 24 p.

ABRAM (S.), 2002, Planning and public-making in municipal government, Focaal, 40, 21-34.

ALLIOT Michel, 2003, Le droit et le service public au miroir de l’anthropologie, Paris, Karthala, 400 p.

BLUNDO Giorgio, LE MEUR Pierre-Yves, 2009, The Governance of Daily Life in Africa. Ethnographic Explorations of Public and Collective Services, Leiden, Boston, Brill, 347 p.

BLUNDO Giorgio, OLIVIER DE SARDAN Jean-Pierre, 2007, État et corruption en Afrique. Une anthropologie comparative des relations entre fonctionnaires et usagers (Bénin, Niger, Sénégal), Paris, Karthala, 374 p.

DARDOT Pierre, LAVAL Christian, 2014, Commun. Essai sur la révolution au XXIème siècle, Paris, La Découverte, 593 p.

FASSIN Didier, BOUAGGA Yasmine, COUTANT Isabelle, EIDELIMAN Jean-Sébastien, FERNANDEZ Fabrice, FISCHER Nicolas, KOBELINSKY Carolina, MAKAREMI Chowra, MAZOUZ Sarah, ROUX Sébastien, 2013, Juger, Réprimer, Accompagner. Essai sur la morale de l’État, Paris, Seuil, 313 p.

FEYNIE Michel, 2001, Anthropologie de l’adhésion : enquête sur le discours des dirigeants d’une entreprise publique, thèse d’anthropologie sociale et culturelle, université Bordeaux-2, 707 p.

FEYNIE Michel, 2010, Les maux du management. Chronique anthropologique d’une entreprise publique, Lormont, Le bord de l’eau, 176 p.

GALLENGA Ghislaine (Dir.), 2012, De la porosité des secteurs public et privé. Une anthropologie du service public en Méditerranée, préface de Dionigi Albera, Presses universitaires de Provence, coll. Travail et gouvernance, 322 p.

GALLENGA Ghislaine, 2011, Le Feu aux poudres. Une ethnologie de la « modernisation » du service public, Paris Éditions du CTHS, coll. Le regard de l’ethnologue, n° 25, 303 p.

HARDIN Garret, 1968, The Tragedy of the Commons, Science, vol. 162, n° 3859, pp. 1243–1248.

HESS Charlotte, OSTROM Elinor (Ed.), 2011, Understanding Knowledge as a Commons. From Theory to Practice, Cambridge, London, The MIT Press, 367 p.

JEANJEAN Agnès, 2006, Basses Œuvres : Une ethnologie du travail dans les égouts, Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques, 280 p.

JEANJEAN Agnès, 2007 : « Waste and Powers : Political and Symbolics effects Due to Privatization of Urban Sanitation Services”, Anthropology of the Middle East, n° 1-2 : 108-114.

KAUL Inge, GRUNBERG Isabelle, STERN A. Marc (Dir.), 2002, Les biens publics mondiaux. La coopération internationale au XXIème siècle, Paris Economica, 272 p.

LAFAYE Françoise, 1994, Une centrale pas très… nucléaire. Revendications territoriales et processus identitaires lors de l’implantation de la centrale nucléaire du Blayais à Braud-et Saint Louis. Thèse de doctorat, Univ. De Paris X-Nanterre, décembre. (Dir. Georges AUGUSTINS) ; 2 tomes, 494 p.

OSTROM Elinor, 1990, Governing the Commons: The Evolution of Institutions for Collective Action, Cambridge, Cambridge University Press, 280p.

OSTROM Elinor, 2010, Gouvernance des biens communs. Pour une nouvelle approche des ressources naturelles, Bruxelles, De Boeck, 301 p.

TODESCHINI G, 2008, « Le « bien commun » de la civitas christiana dans la tradition textuelle franciscaine (XIIIème-XVème siècle) », in BRESC H., DAGHER G., VEAUVY C. (Dir.), 2008, Politique et Religion en Méditerranée. Moyen Âge et époque contemporaine, Paris, Bouchène, 265-304.

Références Anthropologie

ABÉLÈS Marc, 1998, Du public au marchand. Antinomie ou compatibilité, Boulogne-Billancourt, Collection de la Mission de la Recherche de la Poste, 24 p.

ABRAM (S.), 2002, Planning and public-making in municipal government, Focaal, 40, 21-34.

ALLIOT Michel, 2003,  Le droit et le service public au miroir de l’anthropologie, Paris, Karthala, 400 p.

BLUNDO Giorgio, OLIVIER DE SARDAN Jean-Pierre, 2007, État et corruption en Afrique. Une anthropologie comparative des relations entre fonctionnaires et usagers (Bénin, Niger, Sénégal), Paris, Karthala, 374 p.

BLUNDO Giorgio, LE MEUR Pierre-Yves, 2009, The Governance of Daily Life in Africa. Ethnographic Explorations of Public and Collective Services, Leiden, Boston, Brill, 347 p.

FASSIN Didier, BOUAGGA Yasmine, COUTANT Isabelle, EIDELIMAN Jean-Sébastien, FERNANDEZ Fabrice, FISCHER Nicolas, KOBELINSKY Carolina, MAKAREMI Chowra, MAZOUZ Sarah, ROUX Sébastien, 2013, Juger, Réprimer, Accompagner. Essai sur la morale de l’État, Paris, Seuil, 313 p.

FEYNIE Michel, 2001, Anthropologie de l’adhésion : enquête sur le discours des dirigeants d’une entreprise publique, thèse d’anthropologie sociale et culturelle, université Bordeaux-2, 707 p.

FEYNIE Michel, 2010, Les maux du management. Chronique anthropologique d’une entreprise publique, Lormont, Le bord de l’eau, 176 p.

GALLENGA Ghislaine, 2011, Le Feu aux poudres. Une ethnologie de la « modernisation » du service public, Paris Éditions du CTHS, coll. Le regard de l’ethnologue, n° 25, 303 p.

GALLENGA Ghislaine (Dir.), 2012, De la porosité des secteurs public et privé. Une anthropologie du service public en Méditerranée, préface de Dionigi Albera, Presses universitaires de Provence, coll. Travail et gouvernance, 322 p.

GALLENGA Ghislaine, 2011, « La grève comme drame social. Lecture ethnologique d’un conflit dans les transports urbains », Temporalités [En ligne], 13, mis en ligne le 01 juillet 2011, URL : http://temporalites.revues.org/index1545.html.

JEANJEAN Agnès, 2006, Basses Œuvres : Une ethnologie du travail dans les égouts, Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques, 280 p.

JEANJEAN Agnès, 2007 : « Waste and Powers : Political and Symbolics effects Due to Privatization of Urban Sanitation Services”, Anthropology of the Middle East, n° 1-2 : 108-114.

LAFAYE Françoise, 1994, Une centrale pas très… nucléaire. Revendications territoriales et processus identitaires lors de l’implantation de la centrale nucléaire du Blayais à Braud-et Saint Louis. Thèse de doctorat, Univ. De Paris X-Nanterre, décembre. (Dir. Georges AUGUSTINS) ; 2 tomes, 494 p.

Références Commons Studies

DARDOT Pierre, LAVAL Christian, 2014, Commun. Essai sur la révolution au XXIème siècle, Paris, La Découverte, 593 p.

HARDIN Garret, 1968, The Tragedy of the Commons, Science, vol. 162, n° 3859, pp. 1243–1248.

HESS Charlotte, OSTROM Elinor (Ed.), 2011, Understanding Knowledge as a Commons. From Theory to Practice, Cambridge, London, The MIT Press, 367 p.

KAUL Inge, GRUNBERG Isabelle, STERN A. Marc (Dir.), 2002, Les biens publics mondiaux. La coopération internationale au XXIème siècle, Paris Economica, 272 p.

OSTROM Elinor, 1990, Governing the Commons: The Evolution of Institutions for Collective Action, Cambridge, Cambridge University Press, 280p.

OSTROM Elinor, 2010, Gouvernance des biens communs. Pour une nouvelle approche des ressources naturelles, Bruxelles, De Boeck, 301 p.

TODESCHINI G, 2008, « Le « bien commun » de la civitas christiana dans la tradition textuelle franciscaine (XIIIème-XVème siècle) », in BRESC H., DAGHER G., VEAUVY C. (Dir.), 2008, Politique et Religion en Méditerranée. Moyen Âge et époque contemporaine, Paris, Bouchène, 265-304.