De la porosité

CouvPorosité - 1Une véritable crise affecte les fondements mêmes du concept de service public : au fur et à mesure que les services publics s’émancipent du contrôle administratif et remplissent des fonctions commerciales, la frontière avec la sphère privée se brouille ou se réduit. Dans le même temps, le secteur privé s’empare des logiques et des missions autrefois réservées au secteur public. Ainsi se font jour, par exemple, des actions du secteur associatif qui tentent d’infléchir les politiques publiques. A partir de recherches de terrain menées sur les deux rives de la Méditerranée – Algérie, Cisjordanie, France, Italie, Maroc – cet ouvrage montre comment se matérialise l’enchevêtrement des secteurs public et privé dans le quotidien des travailleurs. Il met l’accent sur les conséquences pour les usagers/clients, sur la redéfinition des métiers, et sur les répercussions au niveau des rapports sociaux et des représentations, au-delà de la sphère professionnelle. A partir d’un panorama de divers secteurs du service public, dans différents pays méditerranéens, cet ouvrage dévoile l’éventail des possibles, la richesse, ainsi que la complexité de la porosité des secteurs public et privé. Cette porosité renvoie à l’évolution des entreprises publiques et des métiers qui lui sont afférents (transformations), à la cohabitation de statuts privés et publics au sein d’une même entreprise (cohabitation), à l’émergence d’initiatives privées locales soutenues par le secteur public (initiatives), jusqu’à la prise en charge par le secteur privé de missions traditionnellement dévolues au secteur public (carences). Les auteurs apportent ainsi dans cet ouvrage la pertinence du regard rapproché des miniatures ethnographiques.

 

Gallenga Ghislaine (Dir.), 2012,  De la porosité des secteurs public et privé. Une anthropologie du service public en Méditerranée, préface de Dionigi Albera, Presses universitaires de Provence, coll. Travail et gouvernance, Aix-en-Provence, 222 p.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.